Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Théâtre: « La Poupée barbue » dépeint les atrocités de la guerre

Théâtre: « La Poupée barbue » dépeint les atrocités de la guerre

En tournée africaine, « La Poupée barbue » déposera demain sa valise à l’IFM Analakely le temps d’une représentation.

Ecrite par Edouard Elvis Bvouma, mise en scène par Lorraine de Sagazan et interprétée par Juliette Speck, « La Poupée barbue » a été primée lors de la 4e édition du « Prix Théâtre RFI ». En cinq chapitres, la pièce de théâtre décrit et dénonce le sort des enfants exposés à la guerre.

« Une adolescente s’est enfuie du camp de réfugiés où elle avait été recueillie pour rejoindre le jeune soldat qui l’a enlevée. Mais celui-ci reste étrangement silencieux. En attendant son réveil, elle lui raconte sa vie, ses peurs et ses rêves brisés. Dans un contexte de guerre civile, elle a été enlevée et enrôlée dans un groupe rebelle. Victime d’un viol collectif de la part des combattants de l’ethnie rivale le jour de son enlèvement, puis devenue le jouet sexuel du commandant de son groupe, elle a accouché en cachette et a essayé de tuer cet enfant avant de s’enfuir. Maintenant que la guerre est finie, la seule personne sur qui elle a encore l’espoir de pouvoir compter, c’est ce jeune garçon qui l’avait enlevée », note en substance l’auteur.

Le Camerounais Edouard Elvis Bvouma a bénéficié de deux résidences artistiques avant de mettre sur pied ce projet d’écriture dramatique contemporaine. La pièce, sous les feux de la rampe tout récemment à Yaoundé, est programmée pour une douzaine de dates aux quatre coins de l’Afrique.

Joachin Michaël

 

 

Les commentaires sont fermées.