Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kidnapping: le patron de Transfy Toamasina kidnappé

Kidnapping: le patron de Transfy Toamasina kidnappé

Harman Kamis, propriétaire de la société Trans fy Toamasina vient d’être kidnappé, hier, vers 15 heures 30.

Et de quatre ! L’on vient d’apprendre qu’Harman Kamis, patron de la société de transport Transfy vient d’être enlevé par quatre hommes armés à visage découvert, hier vers 15 heures 30 à Toamasina. Le Collectif des Français d’origine indienne de Madagascar (CFOIM) l’a confirmé à travers une publication dans sa page Facebook.

Les informations filtrées sur l’affaire ont précisé que l’enlèvement a été opéré dans le bureau de l’opérateur d’origine indienne, dans le siège de la société, sur la Rue Berthold Anjoma, Toamasina. Les bandits ont abandonné la Peugeot 309 noire qui les a conduits jusque-là et ont ensuite embarqué la victime dans une autre voiture de marque Volkswagen Touareg marron, pour prendre la fuite par la suite. Et aux dernières nouvelles, l’on sait que la Volkswagen Touareg en question a été retrouvée hier vers 19 heures dans la capitale, dans le quartier de Tsarahonenana. Une enquête est ouverte actuellement dans le secteur afin de retrouver la trace des malfaiteurs.

Quatrième en un mois

Ce kidnapping d’Harman Kamis est le quatrième cas d’enlèvement de ressortissants étrangers d’origine indienne de ce mois-ci, en l’espace de 15 jours, après ceux de Nassir Sivjee, patron de Conforama-Akoor, de Riaz Hassim, propriété de la société Makiplast et de la petite Rahima. De quoi attirer l’attention des autorités malgaches, que l’insécurité actuelle dans le pays est malheureusement arrivée à un niveau élevé, très inquiétant, qui ne peut pas être réglé par une simple arrestation des pions malfaiteurs. Les étrangers, autant que les Malgaches sont tous les cibles des bandits.

Ando Tsiresy

 

 

Les commentaires sont fermées.