Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Boto Tsara Dia Lamina – Samifin: «Il faut une approche multidisciplinaire»

Boto Tsara Dia Lamina – Samifin: «Il faut une approche multidisciplinaire»

«La vie de la Nation ne devrait pas s’arrêter aux élections», a déclaré hier le Directeur général (DG) du  Service de Renseignements Financiers (Samifin), Boto Tsara Dia Lamina sur Alliance 92, durant l’émission Ambarao. Cela, en référence aux dangers qui menacent le pays, notamment le blanchiment de capitaux et les actes terroristes favorisés par le phénomène de la mondialisation.

«Madagascar n’est pas encore un terrain d’opération de terrorisme, mais notre pays est concerné par le flux financier qui pourrait servir au financement d’organisation terroriste ou d’acte de terrorisme, car on ne dispose pas encore de moyens nécessaires pour détecter ce genre de flux», a-t-il fait savoir.

Outre la nécessité d’adopter les nouvelles lois, le DG du Samifin estime qu’«il faut une coordination de tous les acteurs. Il faut une approche multidisciplinaire et transversale car on ne peut pas agir seul». Les aspects judiciaire et sécuritaire sont alors mis en exergue, notamment entre la Justice, les forces de l’ordre et autres services de renseignement.

Pour le DG du Samifin, tout cela marque le «mauvais côté de la mondialisation»… «Encore une fois, je reviens sur la nécessité d’avoir des lois adaptées», a-t-il souligné.

A ce sujet, les parlementaires ne cessent de reporter la séance d’adoption. Boto Tsara Dia Lamina explique d’ailleurs que le pays risque d’être classé dans la liste grise, à défaut d’amélioration significative.

Dans tous les cas, afin de faciliter les enquêtes du Samifin, ce dernier ne cesse d’interpeller les institutions bancaires par rapport aux déclarations d’opération suspecte.

T.N

 

Les commentaires sont fermées.