Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Opéra au cinéma: «Les Enfants du Levant» se font entendre

Opéra au cinéma: «Les Enfants du Levant» se font entendre

Après l’opéra, le film. «Les Enfants du Levant» en projection hier à l’IFM Analakely, a proposé une autre manière de célébrer la Journée internationale des Droits de l’enfant.

Les deux représentations de cette pièce d’opéra, signée Isabelle Aboulker et Christian Eymery  se sont jouées à guichets fermés sur  la scène tananarivienne. Et forte d’une première projection à Nantes au mois de mars, cette œuvre fait un retour aux sources.

« Les enfants du Levant » a livré un spectacle complet, mêlant avec brio chant, musique, jeux théâtraux, acrobaties, orchestré par un chœur d’enfants, composé de comédiens et musiciens malgaches. Une pièce tout en contraste, qui a fait passer le public du rire aux larmes. Les enfants de tous horizons de la capitale l’ont magnifiée et nous renvoient à notre responsabilité par rapport à leurs droits.

En tout, 29 participants, issus du centre musical Laka ensemble, de la Compagnie Miangaly Théâtre et de l’école de cirque l’Aléa des Possibles, se font le porte-voix des enfants.

Les arts et la diversité

«Les Enfants du Levant a été un projet que nous avons mis sur pied à l’orée de 2015. Cette création contemporaine explore de processus complexe, autant sur sa forme que sur son message universaliste en faveur des Droits des enfants, tout en alliant les arts et la diversité », dixit Mirana Andrianantoandro de Hetsika Madagascar.

En marge de la projection, un débat amical et courtois s’est engagé entre le public de l’Institut français de Madagascar (IFM). L’occasion également de remettre en question la situation critique des Droits de l’enfant à Madagascar et de reconnaître l’ampleur des défis qui restent encore à relever.

 

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.