Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sofia: crise interne à la DSRP

Sofia: crise interne à la DSRP

Une manifestation de revendication se prépare au sein de la Direction régionale de la santé publique de la Sofia. Le personnel exige le départ du directeur régional, accusé de mauvaise gestion et de népotisme, pour désamorcer la bombe.

Son personnel tente de mettre la pression pour acculer le directeur régional de la Santé publique de la Sofia. Après la série de dénonciations adressées au ministère de tutelle, les employés ont décidé de saisir l’Inspection générale de l’Etat par lettre, le 30 octobre dernier, pour solliciter ses services dans la Direction régionale de la Sofia où ils soupçonnent le premier responsable de magouilles en tout genre.

Des membres du personnel du Centre hospitalier de référence régionale d’Antsohihy, représentant leurs collègues de la région, ont mentionné la vente de deux véhicules immobilisés, la confiscation d’une moto, don du projet Mahery, ou encore le flou sur la gestion d’un budget de 13 millions d’ariary, alloué par le projet GAVI, et une enveloppe de 2,4 millions d’ariary, destinée au fonctionnement des campagnes de vaccinations contre la poliomyélite etc., pour accuser de mauvaise gestion et de détournements leur supérieur hiérarchique.

Vu d’un mauvais d’œil

Ce haut responsable de la Santé publique de la région Sofia a  aussi été accusé de népotisme par ses subordonnées qui ont énoncé différents cas où des agents compétents ont été remplacés, sans raison apparente, pour lui laisser des marges de manœuvres assez larges.

«L’inertie de l’Administration centrale face à la situation nous obligerait à des actions plus conséquentes, le cas échéant», ont averti les leaders du mouvement de contestations qui se dessinent depuis quelques semaines au niveau de la Direction régionale de la santé publique de la Sofia.

Manou

Les commentaires sont fermées.