Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rallye-18e Tour De Tana: les pilotes sont disposés

Rallye-18e Tour De Tana: les pilotes sont disposés

Les bolides des concurrents engagés au rallye du 18e Tour de Tana ronronnent déjà. Ce vendredi,  29 équipages vont prendre le départ à Akorondrano. Mais le mauvais état des routes est soulevé par certains concurrents. En même temps, pour des raisons non expliquées, le sponsor du club organisateur, l’Asa Tana, ne sera plus de la course.

A partir du 23 novembre, un contingent de 29 équipages va parcourir les 11 épreuves spéciales (ES) d’une distance totale de 60,36 km. D’ailleurs, ils ont effectué les reconnaissances le week-end dernier. Toutefois, les pilotes se sont plaints du mauvais état des ES.

Parmi eux, Tahina Razafinjoelin, sur sa Subaru Impreza M12, qui occupe provisoirement le deuxième du rang du classement général, a affiché sa réticence. «Ma décision dépend de l’état des routes. Si aucune  réfection n’est entreprise, je ne pourrai pas participer car je veux préserver ma Subaru», a-t-il fait savoir.

Alors que Tahina a des ambitions à concrétiser cette année. «En fait, cette course me permet  de consolider mes acquis. J’essaie d’atteindre un certain niveau de pilotage, au même titre qu’en 2016. Malheureusement, cette expérience m’a mené vers une sortie de route. Cette fois-ci, je compte y parvenir. Par contre, je ne pourrai pas m’améliorer si l’état des routes reste ainsi», a-t-il partagé.

A ce sujet, le comité d’organisation est en train de chercher une solution.  « On a déjà pris des initiatives par rapport à ce problème. En plus, la réhabilitation des routes est en cours », a conclu le président du club Asa Tana, Fanoa Rakotoson.

Teddy fin prêt

Quant à Teddy Rahamefy, classé 3e au classement provisoire du championnat et 1er dans la catégorie T2, il a fini tous les réglages de sa Ford Ranger T6, surtout au niveau calculateur. «Nous savons  mis tous nos efforts dans la liaison au sol, notamment  les pneus, l’embrayage, la suspension et les rotules pivots. Désormais, avec mon équipe, nous sommes prêts pour cette dernière manche», a-t-il avoué. A vrai dire, l’équipe a déjà atteint son objectif de cette saison, celui de figurer dans le top 5.

Sendra Rabearimanana

 

Les commentaires sont fermées.