Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: tribune libre

M.Le Rédacteur,

Votre article sur l’élevage du mouton à Madagascar renferme assurément des idées très judicieuses, mais il y aurait lieu de faire quelques remarques.

Ce n’est pas la première fois que l’importation et l’élevage du mouton en grand ont été tentés, et ils n’ont pas toujours donné des résultats satisfaits. Je pourrais même citer des noms d’éleveurs des hauts plateaux qui, au lieu d’y avoir gagné y ont perdu une partie de leur fortune. Cela tenait à ce que le climat des hauts plateaux bien que froid est sujet à des écarts de température qui n’ont pas lieu en France et auxquels succombent souvent même les moutons du pays si on ne prend pas certaines précautions. On ne doit donc procéder à des essais qu’avec prudence et en petit au début. De plus, il y a lieu de croire que ce n’est que dans les hauts plateaux que l’élevage du mouton ait des chances sérieuses de réussir

Sur la côte, le climat serait le principal obstacle sur certains points, sur d’autres ce serait la nature du terrain, sur d’autres l’incurie des indigènes etc.

Dans ces endroits-là, ce serait plutôt l’élevage de la chèvre qui s’imposerait. Elle est aussi facile à nourrir que le mouton et elle supporte très bien le climat chaud. Mais là aussi il faudra prendre des précautions.

Veuillez agréer, etc.

Un colon.

N. D. R. L’élevage de la chèvre ne répond pas tout-à-fait au but que l’on se propose dans l’élevage du mouton. Quoique la laine de la chèvre puisse se filer, et soit supérieure comme qualité à celle du mouton, elle est moins abondante et plus difficile à travailler. Quant à la viande, celle de la chèvre ne supporte aucune comparaison avec celle du mouton.

Avis

À l’occasion des récentes Grandes Victoire et de la signature de l’armistice, l’Administrateur-Maire de Tamatave informe la population que, indépendamment du concert qui aura lieu ce soir à 5 heures sur la terrasse du Cercle, une Retraite aux flambeaux aura lieu demain soir mercredi 13 courant de 8 heures à 8 h _ et sera suivie d’un concert donné par la Musique militaire de 9 heures à 10 heures sur l’emplacement habituel des concerts du dimanche (square Beckman).

 

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

 

Les commentaires sont fermées.