Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot-Can 2019: premier couac des Barea face au Soudan

Foot-Can 2019: premier couac des Barea face au Soudan

Les Barea de Madagascar ont enregistré leur premier faux pas hier à Vontovorona dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can). La première place du groupe D s’éloigne par la même occasion pour Madagascar.

Les Soudanais ont mis fin à l’invincibilité de Madagascar ! Bien partis pour disputer la première place de leur groupe face au Sénégal, les Barea de Madagascar se sont compliqués la tâche. Alors que tous les éléments clés de la qualification pour la Can 2019 ont été appelés par le coach national Nicolas Dupuis, lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires, ils étaient à la ramasse face à une équipe soudanaise bien organisée.

Moins dominateurs que

l’équipe hôte, les Soudanais se sont montrés plus réalistes. D’une belle combinaison, l’équipe adverse a surpris la défense malgache et a ouvert le score dès la 2e minute, d’une tête irréparable au premier poteau suite à un centre venu du flanc gauche.

Malgré les assauts incessants des Barea pour tenter de revenir au score le plus rapidement possible durant la première période, ni Njiva, ni Bôlida n’a réussi à concrétiser leurs tentatives. Même au retour de vestiaire, malgré plusieurs occasions franches, Faneva Ima et sa bande ont fait chou blanc.

Les Soudanais, de leur côté, ont  patiemment attendu leur heure ! A la 61e minute, encore du côté gauche, le Soudan a trouvé la faille pour corser l’addition, après que la défense malgache a erré, laissant un joueur adverse armer son tir à l’entrée de la surface de réparation. Le portier malgache, Dabo, n’était pas exempt de reproches sur l’action.

Menés 0-2 à 30 minutes de la fin du temps réglementaire, les Barea n’ont pas rechigné ! Après l’entrée de Zotsara, Nicolas Dupuis a lancé dans le bain Carolus, en lieu et place d’un Njiva qui a connu un mauvais jour. Un changement payant, puisque 7 minutes après son entrée en jeu, Zotsara a relancé la machine des Barea en marquant un but magnifique à la suite d’une passe lumineuse de Bôlida.

Un but à remonter. Le dernier atout offensif de Madagascar, Wiliam Gros a remplacé le défenseur Bapasy à 9 minutes de la fin. Sauf que 4 minutes plus tard, ce fut l’effet inverse qui s’est produit. L’attaquant de point soudanais a subtilisé le ballon après une mésentente entre Fontaine et Dabo, pour marquer le troisième but.

Une première ratée

Considéré comme la pièce manquante de la ligne défensive, Jérémy Morel est resté dans l’ombre. Pour sa première sélection, le Lyonnais a rendu une copie moyenne.

Au même titre que ses coéquipiers de la défense, il a beaucoup galéré pour contenir les attaques placées des adversaires dont la plupart viennent de son couloir gauche.

Bien que professionnel jusqu’au bout des ongles, Jérémy Morel doit apprendre à jouer à la Malgache où talent individuel et tactique de groupe vont bon train. Sa capacité physique ne suffit pas pour faire la différence.

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.