Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Basket-Cacc: MB2All au bord de l’élimination

Basket-Cacc: MB2All au bord de l’élimination

MB2All est dans le dur à la Coupe d’Afrique des clubs champions (CCAC), à Maputo (Mozambique). Après deux défaites consécutives, les joueuses malgaches sont à la recherche d’un premier succès.

MB2All n’a plus son destin entre ses mains ! L’équipe dirigée par Ndranto Rakotonanahary occupe actuellement la dernière place de la poule B. En cause, les deux camouflets subis lors des deux premières journées de la phase de poule.

Lors de leur entrée en la matière, samedi dernier, Muriel et sa bande ont subi la loi du plus fort face au Firts Bank de Nigéria, où évoluent 5 mondialistes et non pas des moindres. Cette défaite contre une équipe prétendante au titre et deux fois sacrée dans cette compétition, est logique.

En mode rachat le lendemain, les basketteuses malgaches ont de nouveau failli devant les Congolaises de l’INSS. Malgré la volonté de bien réussir, l’équipe malgache a manqué d’adresse au tir, contrairement à son adversaire qui a glané des points précieux autour du cercle.

Les deux premiers quarts temps ont logiquement été à l’avantage des Congolaises (21-13, 20-10) avant qu’une petite étincelle ne vienne remettre MB2All sur le bon rail. En effet, dans une rencontre presque à sens unique, Copain et sa bande ont devancé d’un point leurs adversaires au 3e quart-temps (14-13) avant de laisser passer une belle opportunité au 4e quart-temps, en s’inclinant par 17-14.

Les Lakers pour finir

Malheur au vaincu ! La dernière place qualificative pour les quarts de finale se jouera entre MB2All et Lakers de Zimbabwe. Les deux formations sont à la recherche de leur première victoire, qui est également synonyme de qualification pour le tour suivant.

Vaccinée de deux rencontres de haute volée, l’équipe de MB2All se présentera aux Zimbabwéennes dans de bonnes dispositions, à moins que la fatigue ne vienne perturber la condition physique de nos jeunes basketteuses.

 

Naisa

 

 

Les commentaires sont fermées.