Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: au Tribunal

Hier comparaissait devant le tribunal de Tamatave un indigène au service de M. P., colon à Foulpointe. Il était accusé d’avoir soustrait frauduleusement un bœuf au préjudice de son employeur. Il avait avoué le vol à M. P. en présence de plusieurs témoins. Mais à l’audience il a nié le fait malgré la déposition des témoins. Il a été condamné à 18 mois d’emprisonnement et à 100 francs d’amende.

Venait également s’asseoir sur la sellette le nommé Toto accusé d’avoir dérobé à son patron M. T. une sacoche en cuir d’une valeur de 35 francs, des assiettes, des cuillères, des bouteilles de vin, du manioc et du bois de chauffage. Avec l’aide de la police, M. T. a retrouvé tous ces objets dans la case de Toto, mais Toto, assez malin, dit pour sa défense que la sacoche en cuir lui avait été données en cadeau par M. T., que les assiettes appartenaient à une dame L., inconnue et que les cuillères lui avaient été prêtées par le propriétaire de sa case, alors que les cuillères portaient la marque de M. T.

Quant au manioc et au vin, des indigènes sont venus déclarer avoir vu Toto les emporter de chez son patron, cachés sous le lamba.

Cet indigène avait été également condamné l’année dernière à deux mois de prison pour vol, toujours au préjudice de M. T. qui l’avait à son service.

Comme récidiviste il a été condamné à 2 ans de prison, 100 francs d’amande et 5 ans d’interdiction de séjour.

Avis

L’Administrateur des Colonies, Chef de la Province et Maire de Tamatave a l’honneur d’informer la population qu’en raison de la pénurie actuelle du riz et des difficultés d’embarquement de cette denrée à Farafangana, il se trouve dans la nécessité d’en rationner la consommation.

Cette mesure n’est que passagère car des dispositions ont été prises avec les centres de production Majunga, Farafangana, Moramanga, Antsirabe et Émyrne pour rétablir la situation et rendre les approvisionnements normaux dans le plus bref délai possible.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

 

Les commentaires sont fermées.