Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Taekwondo WF: Rivo Rakotobe perd la face

Taekwondo WF: Rivo Rakotobe perd la face

La dernière sortie médiatique de l’ancien vice-président de la Fédération malgache de taekwondo (FMTKD), Rivo Joachim Rakotobe, a mis le feu aux poudres. Alors que la tension est à son comble entre lui et les 7 ligues régionales soutenues par le corps arbitral et les maîtres de salle, il a mis en cause les clubs absents du dernier Championnat de Madagascar, ce qui n’arrange  guère les choses.

Pour s’expliquer de l’échec de la joute nationale du week-end dernier, il a souligné que les clubs absents ne possèdent pas de taekwondoistes spécialistes en poomsae. «Une calomnie», a rétorqué la partie adverse qui «condamne», par la même occasion, l’affirmation gratuite de «l’ancien vice-président de la FMTKD, suspendu de ses fonctions par le président de la fédération, le 8 juin 2018».

Boycotté de partout, le Championnat de Madagascar, organisé par Rivo Joachim Rakotobe, est pointé du doigt par le corps arbitral sous la houlette du directeur technique national. En cause, la présence d’arbitres qui n’ont pas eu l’autorisation du corps arbitral durant la compétition. D’autant que cette entité ne l’a pas cautionnée et exige comme l’ensemble de la grande famille de la discipline la tenue d’une élection fédérale.

Le mandat de l’actuel bureau exécutif de la fédération a pris fin le mois d’octobre dernier. De plus, la fédération est dépourvue de tête après le limogeage du vice-président.

Naisa

 

 

Les commentaires sont fermées.