Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: commission Municipale et Commission Consultative de Tamatave (11)

(Suite.)

M. le Gouverneur Général estime qu’il est indispensable en effet, pour une ville comme Tamatave, d’avoir un abattoir convenable. C’est une amélioration à réaliser. Il examinera la question, qu’il estime susceptible d’être résolue sans trop de difficultés. La dépense pourrait être amortie peu à peu par une augmentation du taux de la taxe d’abattage.

XI. Poste et colis postaux

L’Assemblée décide de signaler à M. le Gouverneur Général, en lui demandant de vouloir bien envisager la possibilité d’y remédier, l’insuffisance des locaux de la Poste, en particulier de celui réservé aux colis postaux. Ce service est particulièrement chargé à Tamatave et ne peut s’effectuer dans des conditions satisfaisantes en l’état actuel des bâtiments de la Poste pour le plus grand préjudice parfois du public et des commerçants de la place.

M. le Gouverneur Général dit qu’il profitera de son séjour à Tamatave pour examiner la question sur place.

XII. Éclairage électrique

L’Assemblée décide de saisir M. le Gouverneur Général de la question de l’éclairage électrique et du projet actuellement soumis à la Municipalité, en attirant sa bienveillante attention sur l’intérêt que présenterait cette réforme pour la population et les services publics et sur l’insuffisance déplorable de l’éclairage actuel malgré les dépenses énormes qu’il nécessite.

L’Administrateur-Maire expose à M. le Gouverneur Général que la Municipalité a été saisie de proposition en vue de l’installation de l’éclairage électrique à Tamatave, il lui demande de vouloir bien autoriser la commune à engager, pour l’an prochain, une dépense de cinquante mille francs nécessaire à la réalisation de cette amélioration.

M. le Gouverneur Général dit qu’il a pu constater en effet que l’éclairage de Tamatave est tout à fait insuffisant mais il estime qu’une question aussi importante – qu’il est, d’ailleurs, tout disposé à examiner avec bienveillance – doit faire l’objet d’une discussion sérieuse et ne peut être tranchée qu’après établissement d’un projet détaillé.

 

(À suivre.)

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.