Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tourisme 2019: Madagascar compte accueillir 50.000 Chinois

Tourisme 2019: Madagascar compte accueillir 50.000 Chinois

L’année prochaine, Madagascar prévoit d’accueillir 50.000 touristes chinois.Le ministère du Tourisme incite ainsi les opérateurs privés à renforcer la capacité d’accueil de la Grande île.

Après avoir rencontré les autorités chinoises durant l’exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE), qui s’est tenue à Shanghai du 5 au 10 novembre, le ministre Jean Brunelle Razafitsiandraofa a annoncé devant la presse, hier, qu’une nouvelle collaboration est née entre les deux pays.

« La Chine est prête à apporter son soutien à Madagascar pour doubler le nombre d’arrivées de touristes chinois à Madagascar, à partir de la prochaine saison. La seule condition que ce pays recommande, c’est de réserver un meilleur accueil et traitement aux voyageurs chinois visitant Madagascar », a-t-il expliqué.

Les Chinois forment actuellement un groupe touristique le plus important sur le marché mondial du tourisme. Les touristes chinois se chiffraient à plus de 122 millions en 2016, soit une dépense en tourisme de près de 261 milliards USD.

Madagascar compte ainsi avoir sa part de marché. Jean Brunelle Razafitsiandraofa enchaîne dans ce sens que les touristes chinois dépensent chacun, en moyenne, entre 100 à 150 dollars par jour, durant leur séjour dans la Grande île. L’île de Nosy Be, Morondava, l’Isalo et Sainte-Marie sont les sites qui les intéressent.

Nouvel organigramme

Par ailleurs, le ministre a porté de vives critiques sur l’administration de ses prédécesseurs et  compte mettre en place un nouvel organigramme. « Nous avons l’impression que le ministère du Tourisme n’est pas un ministère de la République mais un ministère de l’île de Nosy Be, l’île Sainte-Marie et la région Anosy. Ce département ministériel n’arrive pas à couvrir tout le territoire national jusqu’à présent » a-t- il avancé.

Jean Brunelle Razafitsiandraofa prévoit ainsi de décentraliser le service de ce ministère au niveau des Collectivités territoriales décentralisées (CTD). Cela commencera par la mise en place de 10 directions et services durant le premier trimestre 2019.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.