Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Demande de confrontation des voix: la Ceni incompétente, dixit Herilaza Imbiki 

Demande de confrontation des voix: la Ceni incompétente, dixit Herilaza Imbiki 

Alors que les résultats provisoires émanant de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ne sont même pas publiés, certains souhaitent déjà procéder à des confrontations de voix. Une requête qui, jusqu’à présent, semble impossible à satisfaire.

«Le délai de recours est fixé à deux (2) jours après la publication des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante», stipule l’article 66 alinéa 2 de la Loi organique N°2018 – 009, relative à l’élection du Président de la République.

 Comme la Ceni prévoit la publication des résultats provisoires d’ici le 20 novembre au plus tard, les requérants devront attendre ce délai, «sous peine d’irrecevabilité», a fait savoir le magistrat Herilaza Imbiki, joint au téléphone. Il a ainsi expliqué que la requête du camp Ravalomanana de vouloir procéder à des confrontations de voix est, pour l’instant, impossible.

«Non seulement il ne peut pas demander les PV auprès de la Ceni, mais cette dernière ne peut également pas les lui remettre», a-t-il indiqué, tout en soulignant qu’ils peuvent toujours demander les PV, auprès des SRMV qui ont aussi des exemplaires à valeur originale.

Au niveau de la HCC

L’article 65 de ladite loi stipule que «la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) est compétente pour connaître de toute requête ou contestation se rapportant aux actes qui constituent les préliminaires des opérations électorales et à ceux qui ont trait au déroulement du scrutin».

«Toute requête en contestation ou confrontation devrait ainsi être déposée à la HCC et non à la Ceni», a précisé Herilaza Imbiki. D’ailleurs, «la HCC reçoit déjà des PV provenant des SRMV et procède également, de son côté, au décompte des voix», a-t-il noté. Ce qui laissera le temps à la HCC de recevoir et d’examiner les PV comportant d’anomalie, de la part de la Ceni.

Tahina Navalona

 

 

Les commentaires sont fermées.