Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rallye virtuel: être champion dans 3 ans, le défi de Jason Randriamampianina

Rallye virtuel: être champion dans 3 ans, le défi de Jason Randriamampianina

Jeune ambitieux de 16 ans, Lova Jason Randriamampianina relève le défi qu’il sera sacré champion de Madagascar en 2021. Cette année, il a disputé pour la première fois son sommet national et autant dire que ses premiers résultats sont prometteurs. Du coup, Jason est déterminé à atteindre son objectif

Passionné de rallye virtuel, depuis son enfance, Jason a enfin eu la possibilité d’être sur le devant de la scène  tout au long du Championnat national. «Disputer des tournois a toujours été un de mes rêves. Finalement, l’occasion s’est produite cette année. Ainsi, j’ai pu évaluer mes performances» a expliqué Jason.

«Mes résultats sont logiques. A vrai dire, je suis en train de faire mes premiers pas dans le monde du rallye virtuel. Et puis, étant amateur et avec beaucoup d’appréhension au début, occuper la 14e place ne m’a pas étonné. Après tout, c’est l’enjeu de la passion» a-t-il précisé.

Mais déjà, Jason vise loin, au-delà du virtuel, celui d’être aux commandes d’une voiture de rallye, d’ici quelques années. «Comme mon oncle et mon grand père, devenir un vrai pilote fait partie des mes objectifs. Ce qui est sûr, ce ne sera pas d’ici peu vu que je n’ai pas encore obtenu mon permis» a-t-il partagé.

Dès l’âge de 10 ans

Dès que Jason s’est familiarisé avec le rallye virtuel, il y a 6 ans passés, il ne peut plus s’en passer. En fait,  le vrai rallye coule dans les veines de sa famille. «Mon oncle  Fabrice, alias Bib’s, a été un pilote d’un golf type 1. Et d’ailleurs, son copilote a été mon grand-père. Alors, quand j’étais enfant, j’ai toujours rêvé de jouer à des jeux de rallye. Ainsi, mon oncle m’a fait cadeau d’un jeu vidéo, un rallye virtuel. Et depuis, c’est ma passion mais je n’ai pas oublié le vrai rallye» a-t-il raconté.

Etant encore un lycéen en classe terminale, Jason doit jongler entre sa passion et ses études.  «Actuellement, je suis en classe d’examen, malgré mes motivations, mes études passent avant tout. Si le championnat tombe un samedi, j’y participerai sans doute à condition que je n’ai pas cours» a-t-il souligné.

Pour dire qu’en vue de la saison 2019,  Jason compte rectifier ses tirs tout en s’entraînant à fond. «Même si je vais passer mon baccalauréat cette année, je participera à la prochaine saison. Etre classé parmi les 5 premiers, ce sera déjà mieux pour moi» a-t-il conclu.

 

Sendra Rabearimanana

 

Les commentaires sont fermées.