Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Météo: « Alcide », le premier cyclone de la saison

Météo: « Alcide », le premier cyclone de la saison

Le cyclogenèse, qui s’est formé au nord-est d’Antsiranana, vient d’être baptisé « Alcide » dans la nuit de mardi, selon la météo. Il a connu une phase d’intensification extrêmement rapide dans la journée d’hier pour se transformer en forte tempête tropicale.

«Alcide » est ainsi le premier cyclone tropical de la saison 2018-2019 dans le sud de l’océan Indien. A 15 h, heure locale, il s’est trouvé au nord-est d’Antalaha à 825 km  de la côte, accompagné de vents de 120 km/h et de rafales de plus de 160 km/h. Pour le moment, « Alcide » suit une trajectoire sud-sud-ouest avec une vitesse de déplacement de 12 km/h.

« Toutefois, sa présence ne conditionne pas encore le temps qu’il fait à Madagascar », selon les précisions de la météo.

Le temps va continuer ainsi à être sec avec des températures minimales de 15 à 25°C et des maximales de 28 à 37°C, éventuellement accouplées par des orages le soir sur la partie centrale des Hautes terres, Melaky et Bongolava. Les premiers impacts d’Alcide ne sont attendus que vers le début de ce weekend.

Le BNGRC fin prêt

Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) se dit fin prêt pour affronter la saison cyclonique.

« Actuellement, nous disposons de bons moyens pour faire face à tout type d’aléas à Madagascar, y compris les cyclones », a rassuré le secrétaire exécutif (SE) du BNGRC, Thierry Venty, mardi dernier, à Antanimora, en marge de la réception des dons complémentaires venant de la République populaire de Chine, au siège du BNGRC.

A noter que le BNGRC a bénéficié de formations, de renforcement des équipements, de la consolidation des capacités des intervenants et partenaires dans la Gestion des risques et catastrophes (GRC) et de la mise en place des centres de pré-positionnement. « Des mesures qui ont été déjà entreprises et renforcées depuis le mois de mai dernier », a souligné le SE du BNGRC.

La Chine à la rescousse

Le gouvernement chinois a remis au BNGRC un don de 787 couettes, d’une valeur de 50 millions de dollars, en complément des aides matérielles déjà entreprises. En effet, la République populaire de Chine reste un partenaire traditionnel du BNGRC.

Rien qu’en 2017, la Chine a déjà remis au BNGRC 20 tentes de 240m2 chacune,  300 de 36m2, 1.500 couettes, 1.500 moustiquaires et 4.000 tonnes de riz. D’après le BNGRC, ces dons seront répartis essentiellement au niveau des centres de pré-positionnement.

Les ateliers se poursuivent

Les ateliers organisés par le BNGRC sur la GRC se poursuivent mais ne se ressemblent pas. Le dernier en date s’est tenu les 5 et 6 novembre, à l’hôtel Panorama Andrainarivo, afin d’identifier les besoins et la planification des réponses, par rapport à la situation humanitaire dans le Sud.

La proposition d’un paquet humanitaire multisectoriel correspondant aux besoins identifiés, l’intervention au niveau des fokontany, à travers des actions ciblées et l’identification des capacités existantes sur le plan humanitaire et la protection sociale, ont été discutées dans la mise en œuvre des actions en vue de résultats durables.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.