Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Le HVM sanctionné par les électeurs

Le HVM sanctionné par les électeurs

Sans surprise, l’ancien président Hery Rajaonarimampianina fait partie des perdants du premier tour de la présidentielle. L’ancien locataire d’Iavoloha et son parti HVM paient ainsi les cinq années d’errements, de tâtonnement, de dérives démocratiques et d’absence de programmes bien définis.

Plus précisément, son score reflète l’absence des résultats de la gouvernance du HVM durant les cinq dernières années. Les voix obtenues par l’ancien président dans presque tous les bureaux de vote n’ont jamais dépassé celles enregistrées par ses deux concurrents, notamment l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina et l’ancien président Marc Ravalomanana. C’est dire qu’à l’allure où évoluent les choses, la défaite du HVM semble plus que cuisante.

Rakoto

 

 

Les commentaires sont fermées.