Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kidnapping: les ravisseurs menacent d’enterrer leur otage

Kidnapping: les ravisseurs menacent d’enterrer leur otage

Le kidnapping contre rançon se poursuit. Un autre cas d’enlèvement vient s’ajouter au tableau noir de cette série d’actes criminels.

Dans la soirée du 5 novembre à Manerinerina Mampikony (RN 6), Rahima, une fillette d’origine indienne, âgée de 11 ans, a été enlevée par des hommes armés, alors qu’elle venait d’assister à la campagne électorale d’un candidat à la présidentielle.

Complètement désemparé, Mamady, le père de la victime, a indiqué que les ravisseurs ont menacé d’enterrer vivante sa fille. « Dans un premier temps, ils ont réclamé une somme de 200 millions d’ariary avant de la fixer à 120 millions d’ariary. Je leur ai expliqué que je n’en dispose pas mais ils n’ont voulu rien entendre. Ils ont fait savoir que ma fille était très mal en point et qu’ils vont l’enterrer vivante si jamais je ne verse pas la somme exigée », a-t-il expliqué.

Comme il est indiqué plus haut, la fillette a été kidnappée à la sortie d’une campagne électorale. « Elle était accompagnée d’un employé de maison quand les bandits ont sévi. Ils ont frappé l’employé à coup de crosse avant de partir avec ma fille. Un homme a voulu les poursuivre mais l’un des kidnappeurs a ouvert le feu, blessant ainsi le poursuivant », a révélé le père de Rahima. Il a aussi souligné qu’il a déjà alerté la gendarmerie tout en précisant qu’il ne connaissait aucun des kidnappeurs.

Mparany

Les commentaires sont fermées.