Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ranomafana – Ifanadiana: deux cas suspects de peste

Ranomafana – Ifanadiana: deux cas suspects de peste

Quoique lentement, la peste continue de se propager dans d’autres endroits du pays. Des cas suspects ont été notifiés dans le district d’Ifanadiana. Les mesures de prévention à l’endroit des zones concernées ont déjà été prises pour prévenir les éventuels risques de contamination à grande échelle.

Hors de danger. Après avoir obtenu les soins nécessaires, les deux victimes de cas suspects de peste dans la commune de Ranomafana, district d’Ifanadiana, se portent maintenant bien. Il s’agit d’un enfant de 8 ans, issu du fokontany de Vohimarina et d’un autre, âgé de 16 ans, dans le fokontany de Masomanga.

Selon une source auprès de l’équipe sanitaire locale qui a requis l’anonymat, « la première victime a été testée positive au peste bubonique, d’après les résultats du Test de diagnostic rapide (TDR) effectué. Pourtant,  il faut attendre les analyses biologiques effectuées par l’Institut Pasteur de Madagascar avant de prononcer s’il s’agit vraiment de la peste ».  En attendant, les malades suivent encore les soins au Centre de santé de la Commune de Ranomafana.

Prise en charge à temps

Une association dont fait partie ces victimes, a réagi à temps en mettant au courant les responsables sanitaires locaux de ces cas suspects. « Alertés, les leaders de ladite association ont informé le Comité local de lutte contre la peste, qui a pris le soin d’envoyer les malades au Centre de santé », a précisé notre source.

Des attitudes exemplaires auxquelles l’ensemble de la population devrait adopter, afin de prévenir les éventuels risques de contamination de la peste à grande échelle.

De son côté, le chef de district d’Ifanadiana a réuni les responsables à tous les niveaux pour identifier les zones de contamination et les personnes en contact avec les victimes.

« Ces dernières, y compris les familles des malades et le personnel médical ont bénéficié de médicaments de prophylaxie de contact », a fait savoir notre source, avant d’informer qu’« une équipe du ministère de la Santé est prévue débarquer sur les lieux ce jour, pour effectuer des investigations ».

D’après les dernières statistiques du ministère de tutelle, 38 cas confirmés de peste sont notifiés, dont dix décès du 1er août au 29 octobre.

 

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.