Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot-élection fédérale: la fédération, seule contre tous

Foot-élection fédérale: la fédération, seule contre tous

D’un camp à l’autre, chacun a préparé le coup parfait pour gagner avec panache la course à la présidence de la Fédération malgache de football (FMF). Mais le scrutin est à refaire, faute de quorum samedi dernier à Sambava. Depuis, les dirigeants de la FMF jouent la montre alors que la majorité des ligues attendent avec impatience la tenue du scrutin ce jour.

Une journée cruciale pour les férus du ballon rond ! Sauf une sottise de l’équipe dirigeante de la FMF, le nouveau président de la fédération sera connu ce jour. La commission électorale a décidé de refaire le scrutin 48h, après son annulation samedi dernier à Sambava, sans préciser le lieu.

Sur ce sujet, l’ensemble des acteurs de football fédéral font pression sur le comité exécutif de la fédération mais, Doda Andriamasasoa et son équipe continuent de faire la sourde oreille.

En effet, le divorce semble consommé entre la majorité des ligues et les candidats issus de la FMF, suite aux incidents survenus samedi, notamment l’arrestation de Tôta, président de la ligue d’Analamanga, avant d’embarquer dans un avion à destination de Sambava. Leur relation s’envenime depuis hier, après que 14 ligues régionales ont sommé la fédération de définir le lieu du scrutin, une bonne fois pour toute.

Même son de cloche du côté des joueurs de l’équipe nationale. Par le biais d’un communiqué daté  d’hier, ils ont ouvertement pointé du doigt Doda Andriamasasoa et son Directeur technique national (DTN) de mettre des bâtons dans les roues du processus électoral.

« Nous joueurs et staff, apprenons ce jour que le président en place et la FMF n’acceptent pas la sentence des votes des présidents de ligue. On nous dit que Doda ne veut pas, comme les textes l’obligent, faire l’élection 48 h après (ce jour) ».

Et d’annoncer : « Nous risquons donc d’être suspendus par la Fifa. Nous ne pourrons pas jouer contre le Soudan et perdrons 3 points et nous risquons tout simplement de perdre notre qualification historique.Le président Doda et la FMF (DTN entre autres) feraient bien d’accepter de faire l’élection lundi (ce jour). Les présidents de ligue voteront, décideront….Notre travail ne doit pas être gâché par un ou deux hommes… attachés à leurs postes », ont-ils déclarés à l’unisson.

 

Mal barré

 

La faiblesse des candidats de la fédération ne fait plus l’ombre d’un doute ! A l’heure où leurs adversaires ont réussi leur coup, le trio Doda-Neypatraiky-Raoul cherche encore un terrain d’entente, avant d’affronter les urnes.

Malheureusement pour eux trois, le temps joue en leur défaveur, d’autant qu’ils sont considérés comme les responsables de ce blocage en tant que membres du comité exécutif de la FMF. Oseront-ils compromettre la présence

de Madagascar à la coupe d’Afrique des Nations, si les sanctions venaient à tomber ?

 

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.