Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Imposture et escroquerie: le père et son fils usurpent l’indentité d’un gendarme…

Imposture et escroquerie: le père et son fils usurpent l’indentité d’un gendarme…

Un père de famille et son fils ont été arrêtés la semaine dernière à Ankazobe en se faisant passer pour un Général et un journaliste de la présidence. Ils voulaient prendre en possession quelques zébus de la fourrière d’Ambohimanarivo.

Une audacieuse imposture s’est produite dans le district d’Ankazobe la semaine dernière. Un faux Général et un faux journaliste étaient même prêts à négocier avec la justice et la gendarmerie pour s’approprier de plusieurs zébus de la fourrière. Toutefois, en apprenant leur manigance, les autorités locales les ont interpellés pour usurpation d’identité et escroquerie.

Tout a commencé par la découverte de 31 zébus chez un chef fokontany de la localité. Les bovidés ont été saisis puis mis en fourrière en raison de l’inexistence de papiers légaux.

Déférés devant le tribunal, le chef fokontany et un responsable communal, impliqués dans l’affaire, ont néanmoins bénéficié d’une liberté provisoire.

Puis, le 25 octobre, deux individus se sont rendus à la fourrière d’Ambohimanarivo pour récupérer les bovidés. Ces imposteurs avaient indiqué que les zébus étaient tout à fait en règle en s’appuyant sur un faux acte de vente signé par le chef fokontany, mais en vain.

Démasqués

Et, ils ont intimidé les autorités locales par leurs faux titres de Général et de journaliste de la présidence. Alors qu’un avis d’interdiction de faire sortir les zébus de la fourrière a déjà été publié  par le tribunal quelle qu’en soit la raison.

Devant cette précipitation, la gendarme a commencé à douter. Elle a ouvert une enquête à leur encontre. Interpellés le 26 octobre à Fiadanana pour le besoin d’explications, les concernés ont été démasqués.

Ils ne sont ni Général ni journaliste. L’on sait également que le chef fokontany concerné dans cette affaire s’est évanoui dans la nature. Comparus devant le tribunal d’Ankazobe mercredi, les deux imposteurs ont été envoyés en détention préventive.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.