Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Secteur secondaire: valeur ajoutée à augmentation constante

Secteur secondaire: valeur ajoutée à augmentation constante

Parmi les trois secteurs d’activités, celui du secondaire est  l’une des branches dont la valeur ajoutée aux prix constants varie d’une manière positive au cours des trois dernières années. Entre 2014 et 2015, elle a augmenté de 7,3%. Pour l’année suivante, une perte de 1,9 point de pourcentage a été enregistrée (5,4% entre 2015 et 2016) avant de rebondir à 8,8% entre 2016 et 2017, selon les chiffres de la Banky foiben’i Madagasikara (BFM) et relayés par la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo (CCIA).

Et parmi les branches d’activités de ce secteur, ce sont les zones franches industrielles et les matériaux de construction qui créent une valeur ajoutée à variation significative avec une croissance à deux chiffres.

Pour la branche des zones franches industrielles, des augmentations respectives de 24,7% et de 25,2% ont été enregistrées pour les périodes 2015-2016 et 2016-2017. Quant aux industries textiles, les chiffres ont été en hausse de 3,3% entre 2015-2016 et  4,5% pour la période suivante (2016-2017).

Pour les matériaux de construction, une situation similaire a également été observée avec une progression de la valeur ajoutée de 1,8% pour la période 2014-2015, puis de 4,6% pour 2015-2016 et 11,4% pour 2016-2017.

Malgré une baisse de -1,6% pour la période 2015-2016, les industries extractives suivent la tendance en enregistrant une croissance de 9,8% pour la période 2016-2017. Viennent ensuite les industries de la boisson avec des croissances de la valeur ajoutée aux prix respectifs de 8,9 et 8,5% pour 2015-2016 et 2016-2017.

Dans le même registre, la branche d’activités des ventes des appareils électriques est celle qui affiche une valeur ajoutée constante de 1% pour ces trois dernières années.

Arh.

Les commentaires sont fermées.