Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

La lutte contre l’insécurité

La lutte contre l’insécurité

La lutte contre l’insécurité fait partie des priorités du candidat n°13. Durant ses déplacements, il ne cesse d’évoquer ce sujet d’inquiétude permanente des Malgaches, ces derniers temps, que ce soit en ville ou en campagne.

A Ambatofinandrahana, par exemple, la population a indiqué que l’insécurité, c’est sa première source de tourmente, à cause notamment des attaques quotidiennes des «dahalo». En effet, jour et nuit, la population d’Ambatofinandrahana est terrorisée. Non seulement, les dahalo  volent les bovidés, mais ils incendient aussi les villages et tuent les gens, a déploré l’élu dans cette localité.

Andry Rajoelina a tenu à rassurer la population, d’autant que l’IEM propose des solutions efficaces pour lutter contre l’insécurité en général et les attaques des «dahalo» en particulier.

«La règne des dahalo prendra fin une fois qu’Andry Rajoelina accèdera au pouvoir», a-t-il promis. A cet effet, une Force d’intervention spéciale sera mise en place pour éradiquer ce fléau. Cette unité sera équipée d’hélicoptères et de matériel sophistiqué composé, entre autres, de drones et de véhicules tout-terrain.

«10 hélicoptères au minimum survoleront les 22 régions pour traquer les dahalo», a promis Andry Rajoelina, tout en soutenant qu’il n’hésitera pas à limoger tous les responsables qui ne rempliront pas leur mission qu’est de défendre les citoyens et leurs biens.

Tolérance zéro

Dans le même registre, le candidat n°13  prévoit de diriger lui-même cette force d’intervention pour mener à bien la lutte. A cet effet, Andry Rajoelina a réaffirmé sa tolérance zéro vis-à-vis des forces de l’ordre complices des «dahalo» ainsi que des receleurs des bovidés volés.

Par ailleurs, il a expliqué qu’une puce électronique personnalisée, équipée de GPS, permettra de lutter contre ces bandits de grands chemins. Grâce à ce nouveau système technologique, les fausses fiches individuelles de bovidés seront également supprimées.

Au temps de la Transition, sans aides extérieures, 3 hélicoptères ont été achetés pour suivre à la trace les dahalo et les bovidés volés. Une fois au pouvoir, Andry Rajoelina mettra une dizaine d’hélicoptères à la disposition des forces de l’ordre pour rétablir la sécurité.

 

 

 

Les commentaires sont fermées.