Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vade retro satanas

Vade retro satanas

Le moment est à la valorisation de cette célèbre injonction dans l’intégralité de son sens, car  le mal est partout pour tenter de détruire les bons projets envisagés pour la nation en perdition actuellement.

Plus de doute sur le commanditaire des actes de subversions peinant à démarrer, malgré les efforts conjugués de leurs initiateurs ligués en collectif depuis quelques semaines. La malveillance transparaît en filigrane toutefois par les obstinations des trublions à abattre tout projet d’amélioration des conditions d’existence dans ce pays, gangrené par la misère résultant de la mauvaise gestion.

Les masques sont d’ailleurs tombés vu le succès de l’entreprise destinée à sortir le peuple de l’impasse. Initiative félicitée, tant du côté des bénéficiaires que des partenaires internationaux qui œuvrent activement à sa concrétisation. Des déclarations hostiles déjouent en ce sens les manœuvres dilatoires de ceux qui nuisent à l’intérêt général et en même temps, toute tentative de torpillage du processus électoral en cours. Les grandes puissances continuent d’alimenter la caisse allouée à l’organisation des élections programmées dans quelques jours, en condamnant toute opposition à sa tenue. Les autorités locales habilitées à ce faire en a déjà donné avis, mais le collectif a outrepassé leurs recommandations. Le ver étant dans le fruit donc, force a été de prendre des mesures draconiennes de préservation d’éventuels troubles publics fomentés par ces gens habitués à se délecter de la misère du peuple dont ils exploitent l’ignorance.

Leur jeu étant démasqué, le complot doit aussi être neutralisé : le processus de « vade retro satanas » généralisé est de mise pour s’y opposer.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.