Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Activités halieutiques: 500.000 personnes vivent de la petite pêche   

Activités halieutiques: 500.000 personnes vivent de la petite pêche   

Plus de 500.000 personnes vivent de la petite pêche sur les côtes de Madagascar.  Elles utilisent des pirogues pour pêcher entre le littoral et la haute mer. Cette petite pêche représente près de 75% de l’activité halieutique totale du pays, selon WWF. Ces «petits pêcheurs» sont pour la plupart des membres de communautés côtières et la pêche est leur principal moyen de subsistance.

C’est ce qui ressort de la conférence internationale sur la «Promotion de l’économie bleue pour une sécurité alimentaire durable en Afrique», organisée par l’Institut halieutique et des Sciences marines (IHSM) de Toliara, qui célèbre cette année sa 25e année d’existence. Plusieurs activités et événements y afférents se sont succédé depuis le 18 octobre et pour deux semaines, dont ladite conférence.

Pour les communautés de pêcheurs en effet, la conservation des habitats marins, la gestion des ressources halieutiques ainsi que le développement des activités pour l’amélioration du quotidien des populations sont la base d’une économie locale durable et pérenne.

Madagascar dispose de ressources humaines polyvalentes dans le secteur, ayant des expériences de terrain et des connaissances poussées et approfondies sur le secteur halieutique, non seulement de Madagascar, mais aussi de l’océan Indien. Pour les techniciens et experts du domaine ainsi, il faudrait que ces personnes arrivent à s’approprier le développement à travers la protection et l’exploitation durable de ressources halieutiques.

Arh.

Les commentaires sont fermées.