Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Permis de conduire: les auto-écoles en perte de vitesse

Permis de conduire: les auto-écoles en perte de vitesse

Depuis la suspension temporaire de la délivrance des permis de conduire au début de ce mois, les activités des auto-écoles de la capitale tournent au ralenti. Certaines d’entre elles affirment même que depuis deux semaines, une baisse de 60 à 70% du nombre des apprentis a été enregistrée.

« Face à cet effectif réduit, nous enregistrons une perte. On n’arrive plus à honorer nos charges fixes. Si cette situation perdure, on sera obligé de fermer boutique », a indiqué un responsable d’une auto-école du côté d’Atsimondrano.

Pour rappel, après avoir constaté que les imprimés biométriques délivrés jusqu’à cette date ne sont pas reconnus au niveau international, le ministère de l’Intérieur a décidé de suspendre la délivrance des permis de conduire depuis le 5 octobre.

A l’heure actuelle, on est encore en attente de la réponse de l’appel d’offres d’un nouveau prestataire qui devrait fournir des imprimés biométriques répondant aux normes.

A partir de 100.000 ariary

Les frais de scolarité pour obtenir le permis de conduire B proposés par les auto-écoles avoisinent les 100.000 ariary actuellement pour 7 séances de conduite de 15 mn chacune et 5 h de cours du code de la route. Combiné au permis A (moto), il va falloir ajouter 30.000 ariary de plus.

Quant aux permis C et D, qui nécessite un délai d’un an de validation du permis B avant de passer les examens, il faut prévoir également 100.000 ariary de chaque. « En cette période de vache maigre, ces montants sont négociables », a souligné une responsable d’une auto-école.

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.