Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: inauguration du monument élevé à la mémoire du Général Gallieni à Tamatave (12)

(Suite.)

Oui, il a paru au Général Gallieni, je reprends ses propres termes, que « placer l’employeur et l’employé sous des régimes distincts au point de vue des sanctions, c’est méconnaître le principe de l’égalité des parties en matière de contrat ».

Ce n’est pas ici le lieu de rechercher s’il est inévitable que dans tout contrat qui lierait l’employeur et l’employé, les régimes des sanctions soient distincts. Si on se borne à envisager l’intervention de sanctions civiles, l’égalité n’est peut-être pas impossible à assurer.

Je me réserve d’examiner ce point.

La question de la main-d’œuvre qui joue son rôle dans la mise en valeur des ressources de la Colonie a une trop grande importance pour qu’on attende que l’engagiste qui peut – je n’en disconviens pas et maints exemples l’attestent – « s’attacher les travailleurs par de bons procédés, supplée au fonctionnement de la loi de l’offre et de la demande par sa propre initiative et son ingéniosité ».

La guerre et le recrutement ont naturellement privé Madagascar comme toutes nos colonies, comme toutes les colonies de belligérants, d’un bon nombre de travailleurs. Rendons hommage à la vaillance dont les troupes malgaches font preuve pour défendre, avec nos enfants, la civilisation menacée. Le moment venu, nous saurons ne pas l’oublier, mais déjà nous devons aux absents et nous nous devons à nous-mêmes de les suppléer.

Il faut que ceux qui restent aient à cœur de redoubler de prévoyance et d’activité.

Le Général Gallieni avait eu l’heureuse inspiration de créer des offices régionaux et un office central du travail. Les souvenirs des uns, une façade pour l’autre, voilà seulement ce qui subsiste. On peut le regretter. L’organisme aurait incontestablement rendu d’inappréciables services. Il s’agira de le reconstituer.

L’enseignement dans son ensemble doit s’attacher plus que jamais à présenter le caractère professionnel et pratique que Gallieni attribuait surtout, mais non exclusivement, j’en suis convaincu, aux écoles régionales d’apprentissage industriel et agricole.

 

(À suivre.)

Journal officiel de Madagascar et dépendances

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.