Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Construction en bois: la 1ère offre de formation universitaire lancée

Construction en bois: la 1ère offre de formation universitaire lancée

Professionnaliser la production et la construction en bois. Tel est le but de l’initiative conjointe de l’Université d’Antananarivo, l’Ecole supérieure des sciences agronomiques (ESSA) et l’Institut supérieur de technologie d’Antananarivo (IST-T), avec le soutien de taille de l’Ambassade de France. Un accord de partenariat en ce sens vient d’être conclu, ce qui conduit à la création d’une nouvelle offre de formation dans le secteur.

«Les deux établissements conjuguent leurs compétences pour former des véritables techniciens, capables d’exploiter ces ressources de manière à la fois rationnelle et professionnelle. A l’issue d’une année d’étude, les apprentis seront sanctionnés par un diplôme de Licence professionnelle en Production et construction bois», a soutenu le président de l’Université d’Antananarivo, le Pr. Panja Ramanoelina, lors de la cérémonie de signature de convention, hier à Ampasapito.

«Cet appui a permis de concrétiser la vision de développer la formation sur la filière bois, dont la mise en œuvre a été handicapée par le manque de compétence de l’IST en la matière. Grâce à l’accompagnement de l’Ambassade de France, l’essor de ce secteur est désormais sur la bonne voie», a soulevé le DG de l’IST-T, le Pr. Jean Lalaina  Rakotomalala.

Licence professionnelle

Cette offre de formation est accessible à tous les diplômés de Bac+2 dans un domaine de formation compatible avec, comme le bâtiment, les travaux publics, le génie civil, les sciences agronomique et forestière, le génie industriel…

«Lors du premier semestre d’études, les cours seront dispensés à l’ESSA et ceux du second trimestre par à l’IST-T. Les cursus seront complétés par un stage de 12 semaines», a précisé le responsable de ce Parcours, Tahiana Ramananantoandro, Docteur en Sciences du bois à l’ESSA.

Pour cette première année d’étude, 22 étudiants seront sélectionnés par voie de concours, suivi d’une interview personnalisée. Les intéressés ont jusqu’à ce samedi à 12h pour déposer leur dossier de candidature.

«Avec le développement d’une telle formation, on peut favoriser le développement durable, via la professionnalisation du secteur d’exploitation du bois, qui mène vers le respect des normes», a pour sa part souligné le directeur de l’Accréditation et  de l’assurance qualité du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres). «Il faut, en amont, renforcer la potentialité en matière de renouvellement de ressources, en cultivant des plantes. La campagne annuelle de reboisement entre dans ce cadre», a-t-il conclu.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.