Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Football: les Barea de Madagascar solidaires

Football: les Barea de Madagascar solidaires

La Fédération malgache de football (FMF) s’attire la foudre du monde du football malgache ! La rumeur d’une mise à l’écart de Faneva Ima Andriatsima et Lalaina Nomenjanahary de l’équipe nationale fait monter sur ses grands chevaux joueurs et acteurs du ballon rond.

La FMF osera-t-elle franchir le pas ? Rien n’est impossible pour l’actuelle équipe dirigeante de la fédération lorsqu’il s’agit d’argent. Alors que les joueurs ont bien mérité leur prime, qui rappelons-le n’est que de 800 euros par tête, les indiscrétions laissent entendre que certains caciques de la FMF digèrent mal la franchise des joueurs qui ne sont pas allés par quatre chemins pour réclamer leur due à l’unanimité.

Deux joueurs cadres des Barea de Madagascar sont dans la ligne de mire, à savoir le capitaine Faneva Ima Andriatsima et Lalaina Nomenjanahary. Les deux tauliers de l’équipe nationale risquent leur place en sélection selon leurs dires.

«Du moment où je ne serai pas convoqué  en équipe nationale pour la suite des éliminatoires de la Can 2019, je vous expliquerai la raison», a averti Bôlida. Mais ses coéquipiers n’ont pas attendu une quelconque liste pour afficher leur soutien aux deux victimes.

Pas plus tard qu’hier, Voavy Paulin et Pascal Razanantenaina ont fait une déclaration en ce sens. Les deux joueurs ont publiquement démenti les accusations portées contre leurs partenaires tout en apportant la version officielle sur la question de primes. «Toutes les décisions sont adoptées d’un commun accord entre les joueurs», ont-ils clamé haut et fort pour annihiler les intox.

Le pire est à craindre

Les joueurs et l’entraineur qui ont écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du foot malgache pourraient manquer la Can 2019. A moins d’un changement à la tête de la FMF, une cohabitation de Doda Andriamasasoa et son équipe avec les actuels pensionnaires de l’équipe nationale relève d’une utopie.

Si l’équipe fédérale actuelle confirme son désir de se parer des plumes du paon, en barrant le nom des deux joueurs sur la liste, les collègues de ces derniers n’hésiteront pas également à quitter le navire.

En tout cas, peu importe les explications de la FMF. son indifférence par rapport aux Barea de Madagascar est flagrante pour qu’elle puisse se dédouaner de ses incompétences.

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.