Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Kidnapping et corruption: trois gendarmes et un policier écroués

    Kidnapping et corruption: trois gendarmes et un policier écroués

    Alors que Sabir Molou est toujours entre les mains de ses ravisseurs, l’on sait que des éléments de la Cellule mixte d’enquête anti-kidnapping viennent d’être placés en détention préventive.

    C’est tout simplement inadmissible et aberrant. Impliqués dans une affaire de corruption présumée, sept éléments de la Cellule mixte d’enquête (CME) anti-kidnapping ont été présentés devant le Pôle anti-corruption (Pac) en fin de semaine. A l’issue de l’enquête préliminaire devant les magistrats du Pac, quatre d’entre eux, dont trois gendarmes, ont été placés en détention préventive. Les trois autres ont bénéficié d’une liberté provisoire.

    Une plainte déposée par la victime de ce racket déguisé a ouvert la boîte de Pandore. Selon le plaignant, les sept hommes en uniforme auraient réclamé 6 millions d’ariary. Les soupçons se sont révélés fondés car les fouilles corporelles opérées sur les suspects ont permis de mettre la main sur 4 millions d’ariary. Les 2 millions d’ariary restant leur auraient été transférés par mobile money.

    Sitôt informé, le ministère de la Sécurité publique a délivré un ordre de poursuite contre les trois policiers incriminés. Soit dit en passant, l’inspecteur général de police Erick Michel, ministre de la Sécurité publique, a déclaré tout récemment qu’il ne tolère pas les manquements au règlement et à la discipline et que la police nationale n’est pas un refuge pour les criminels.

    Toujours pas de nouvelles de Sabir Molou

    Devant les agissements de ces éléments véreux, faut-il s’étonner si les enquêtes sur les affaires de kidnapping piétinent ? Pourtant, les voitures et les armes saisies dernièrement constituent des indices et des pistes permettant de remonter la filière.

    Dans le même registre, l’on sait que Sabir Molou, le ressortissant français d’origine indienne kidnappé samedi dernier à Ivandry, n’a pas encore donné signe de vie. Près d’une semaine après son enlèvement, il est toujours entre les mains de ses ravisseurs.

     

    Mparany

     

    Les commentaires sont fermées.