Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Milieu rural: le vélo reste le moyen de transport privilégié

Milieu rural: le vélo reste le moyen de transport privilégié

La bicyclette reste le moyen de locomotion le plus utilisé en milieu rural, notamment sur les hautes terres. D’autant que des artisans nationaux arrivent maintenant à fabriquer des cadres vélos «made in Madagascar».

«Cela s’explique par le faible pouvoir d’achat des gens de la campagne», a affirmé Rajery, un réparateur de bicyclette du côté d’Alakamisy Fenoarivo. En général, un vélo neuf coûte aux environs de 200.000 ariary, un cinquième du prix d’une moto ou le dixième d’une charrette avec les bœufs.

A cette tendance, des artisans malgaches se lancent actuellement dans la fabrication de cadres de vélo. Les plus connus sont ceux de la commune rurale d’Arivonimamo, de la région Itasy.

Selon notre réparateur, chaque artisan réussit à produire en moyenne 100 unités par semaine. Les matières premières qu’il utilise sont des tubes en acier galvanisés, qui sont vendus auprès des brocanteurs de ferrailles d’Ambodin’Isotry. Ce qui leur permet d’écouler leur produit à moitié prix. Par ailleurs, une fois montés et peints, ces cadres peuvent rivaliser sans complexe avec les vélos importés.

Un entretien facile

Un autre avantage des vélos réside sur leur entretien, qui est à la fois facile et à moindre coût. Les services offerts par les réparateurs pour l’entretien d’une bicyclette coûtent encore à partir de 200 ariary pour les serrages des boulons ou le gonflage d’un pneu.

«Mes services dépassent rarement les 2.000 ariary», a fait savoir Rajery. En général, le coût de ses mains d’œuvre se situe entre 500 et 1.000 ariary pour une dizaine de clients par jour, voire une vingtaine lors du jour de marché. Toujours selon Rajery, la crevaison des pneus constitue la majorité des réparations à cause de l’alternance de la chaleur et du froid, qui fait décoller les «tip-top».

Sera R.

Les commentaires sont fermées.