Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marovoay, Maevatanana, Ankazobe: Rajoelina au chevet des agriculteurs

Marovoay, Maevatanana, Ankazobe: Rajoelina au chevet des agriculteurs

La deuxième semaine de la campagne électorale a débuté hier. Poursuivant sur sa lancée, le candidat n°13 a particulièrement mis l’accent sur l’agriculture.

Marovoay, Maevatanana et Ankazobe. Ce sont les trois localités où les tournées électorales du candidat Andry Rajoeliana se sont poursuivies hier. A Marovoay, la population n’a pas manqué au rendez-vous.

«L’élection du 7 novembre est décisive pour l’avenir de Madagascar» a déclaré l’ancien élu de Marovoay, Brun-ly, lors du rassemblement dans ce district. Il a d’ailleurs sensibilisé les gens de cette circonscription par rapport à l’importance de la participation au scrutin. «Andry Rajoelina est le grand favori de cette élection. Pour Marovoay, il est déjà le président de la République», a-t-il renchéri.

Leadership

Dans cette localité, l’insécurité et les problèmes d’irrigation des rizières sont, entre autres, les difficultés vécues par la population au quotidien. A cet effet, le président fondateur de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) envisage d’apporter le changement à Marovoay. A ce titre, un énorme barrage sera construit dans cette localité en vue de faciliter l’irrigation des milliers d’hectares de rizières.

«L’objectif est de faire en sorte qu’au lieu d’importer du riz, Madagascar puisse atteindre l’autosuffisance alimentaire et que les riziculteurs de Marovoay puissent exporter leurs récoltes», a déclaré Andry Rajoelina.

Selon ses dires, «il est temps de changer l’histoire de Madagascar». Le choix du peuple déterminera ainsi l’avenir du pays. Madagascar servira alors de référence et de modèle en Afrique en termes de vision, de projets et de leadership. Le fondateur l’IEM avait déjà envoyé des experts à Marovoay pour mener une étude sur la production rizicole.

Dans le volet sécurité, Andry Rajoelina mènera une guerre contre les dahalo. Des hélicoptères seront déployés pour suivre rapidement les voleurs des zébus. Une puce GPS liée à un satellite sera également insérée dans les sabots des bétails. Grâce à cette technologie, l’emplacement des bovidés volés pourraient être détecté en temps réel.

En vue de faire de Madagascar un monde meilleur, Andry Rajoelina n’oublie pas le volet santé. Il a annoncé la construction d’un hôpital «manarapenitra» à Marovoay.

Aperçu

Par ailleurs, Maevatanana a été le deuxième district visité. A travers une projection sur écran géant, Andry Rajoelina avait donné un aperçu des infrastructures à construire comme les écoles primaires publiques, les toilettes et les douches publiques «manarapenitra».

Andry Rajoelina a aussi réitéré son projet de financement pour les jeunes entrepreneurs pour leur permettre de démarrer leur projet ou de le développer. «Je sais à quel point il est difficile de trouver un fonds pour démarrer un projet», a rappelé Andry Rajoelina.

A Ankazobe, la pluie battante n’avait pas empêché la population d’attendre la venue du futur Président de Madagascar. Comme dans les autres districts, Andry Rajoelina a annoncé plusieurs projets à Ankazobe, dont la réforme de la Jirama afin de mettre fin au délestage.

 

Recueillis par Rakoto

Les commentaires sont fermées.