Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Havatsa-Upem: hommage à ED Andriamalala

Havatsa-Upem: hommage à ED Andriamalala

A tout seigneur tout honneur. L’Havatsa-Upem va marquer d’une pierre blanche le centenaire d’E.D Andriamalala ce 22 octobre à l’Académie malgache Tsimbazaza.

«Nous avons prévu cette année de rendre hommage à trois grandes plumes de la littérature malgache qui auraient eu 100 ans, dont  Ener Lalandy et Céléstin Andriamanantena qui ont présidé successivement  l’Union des poètes et écrivains malgaches.  Ce n’est que justice d’adresser une pensée particulière  à ce véritable monument de la littérature qu’est Emilson Daniel Andriamalala », dixit Hajaina Andrianasolo, l’actuel numéro un de l’ Havatsa-Upem.

Les organisateurs ont fait coïncider sciemment la semaine de l’Havatsa-Upem avec cette commémoration.   Dans ce dessein, E.D Andriamalala aura droit lundi prochain à une cérémonie digne de ce nom, prévue à Tsimbazaza. Ses écrits feront l’objet d’une conférence animée par Beby Vololona Rajaonesy et Nanoina Randriantsimiala, toutes deux des enseignants chercheurs.  Dans la foulée, Tahala Rarihasina accueillera tout au long de la semaine une série d’expositions thématiques, de récitals de poèmes et de témoignages.

Ce poète, écrivain et académicien avait apposé son empreinte dans différents journaux, à l’instar de Takavira et Hehy. Auteur de romans à succès, il est celui à qui l’on doit «Fofombadiko» (Prix Akbaraly en 1972), Hetraketraka et Ilay Vohitry ny Nofy (Prix du ministère de l’Éducation 1972) qui figurent même au programme de l’enseignement.

Cette cheville ouvrière de la malgachisation a également écrit un essai sur «Ny Fanagasiana» en 1975. «Komanga» serait le chant du cygne d’ED Andriamalalala, dont la famille rassemble actuellement  les manuscrits  pour une éventuelle publication.

 

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.