Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Victoire méritée

Victoire méritée

La campagne électorale pour la présidentielle du 7 novembre bat son plein. Mais il faut dire que la campagne connaît un début plutôt timide en sa sixième journée.

Jusqu’ici, seuls les candidats dits de « grosse pointure » et les outsiders pouvant jouer les « trouble-fête » ont tenu leur meeting. Pour des raisons indéterminées, les autres se sont totalement éclipsés. Ne disposant pas de matériels et de moyens financiers suffisants, leur permettant d’étaler leur programme, ils ont préféré battre en retraite. Faute d’une bonne base pour asseoir leur politique, d’autres ne font que chercher la petite bête partout en vue de repousser l’échéance électorale. Certes, des failles ont été constatées dans l’organisation générale mais on ne va pas pour autant freiner le processus déjà en marche.

Moins d’une semaine après le lancement de la campagne, il a également été constaté que les dérapages commencent à prendre une ampleur inquiétante. Des pratiques malhonnêtes, tels que les affichages sauvages, l’arrachage de posters, commencent à s’installer dangereusement. Vaincre par tous les moyens. Tel est le crédo de certains candidats. Mais tous les moyens ne sont pas bons, même si on dit souvent que la fin justifie les moyens. Mettre des bâtons dans roues des adversaires est une attitude indigne, surtout pour une personne qui ambitionne de devenir le numéro un du pays.

Les prétendants à la magistrature suprême doivent essayer de convaincre les électeurs par la qualité de leur programme car la bataille doit être gagnée dignement.

 

Rakoto

Les commentaires sont fermées.