Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Assassinat d’un couple à Tanjombato: un des meurtriers est un ami de la jeune fille

Assassinat d’un couple à Tanjombato: un des meurtriers est un ami de la jeune fille

Le double meurtre survenu à Tanjombato en août dernier vient d’être élucidé. Trois personnes, dont un ami de la jeune fille, ont été placées en détention préventive à Tsiafahy, hier. La gendarmerie les a arrêtées à Tanjombato, dans l’établissement où ils travaillaient, avant-hier.

Saisie dans un premier temps par la brigade criminelle d’Anosy, la poursuite des enquêtes a été confiée à la Section de recherche criminelle de Fiadanana, par la suite, à la demande de la famille des victimes.

Ce qui a permis de consulter les messages privés du compte Facebook de la jeune fille tuée. L’on sait qu’elle a discuté de son projet à un ami, de se déplacer dans la capitale pour acheter un ordinateur portable. Celui-ci habitait Tanjombato et allait l’héberger à son arrivée. En provenance de Fianarantsoa, elle est arrivée le 2 août dernier. Son petit copain, habitant à Antananarivo, est également venu la retrouver à la gare routière de Fasan’ny Karana. Tous deux comptaient rejoindre celui qui devait les héberger, dans la soirée. Pourtant, celui-ci est venu les rencontrer en compagnie de deux inconnus. Le couple a ensuite été sauvagement tué avant d’être jeté dans les rizières de Tanjombato, la nuit.

D’après les informations recueillies auprès de la gendarmerie, les trois individus voulaient dérober l’argent de la jeune fille, c’est-à-dire la somme destinée à l’achat de l’ordinateur portable. Elle comptait récupérer l’argent de son compte «mobil money» au moment de l’achat de l’ordinateur. Les meurtriers sont donc rentrés bredouilles avec la mort de deux personnes sur la conscience.

Pour rappel, le corps sans vie d’un jeune couple a été retrouvé dans les rizières d’Andranovaky, Tanjombato, par des passants dans la matinée du 3 août. Le corps de la fille, toute nue, flottait dans un canal avec une plaie profonde au niveau du cœur. Son compagnon, quant-à lui, a été retrouvé mort plus loin dans une rizière, totalement éviscéré. Plus de sept traces de blessures dues à l’arme blanche ont été relevées sur son corps.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.