Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Salon du livre: une édition prometteuse

Salon du livre: une édition prometteuse

La 2e édition du Salon du livre de la rentrée littéraire et scolaire s’ouvrira jeudi à la Bibliothèque nationale Anosy.

A l’initiative de l’Association des libraires de Madagascar de fédérer tous les maillons de la chaîne du livre, ce salon verra la participation de nombreux éditeurs, libraires ainsi que des auteurs de tous horizons.  Un lieu symbolique pour la promotion du livre, de la lecture et du patrimoine documentaire national, la Bibliothèque nationale à Anosy sera l’hôte de l’événement.

Trois jours durant, les bibliophiles pourront profiter d’une bonne vingtaine de stands.  Dans le même registre, la programmation comprendra également un passage de lecture assuré par la Compagnie Miangaly, ainsi qu’un récital de poèmes par Faribolana Sandratra et Havatsa Upem

«Renforcer la collaboration entre les acteurs de la chaîne afin de faire évoluer le marché du livre à  Madagascar constitue l’une des  missions fondatrices de ce salon», avance Voahirana Ramalanjaona, présidente de l’ALM.

La politique nationale du livre

Tout récemment, la Brigade anti-piratage (Bap) a signalé la reproduction illégale et la vente de livres, notamment de manuels scolaires qui déferlent sur le marché. Dans ce contexte, une conférence-débat autour du livre et du droit d’auteur sera justement une occasion pour les acteurs de la chaîne du livre de crever l’abcès.  L’heure sera également de remettre en question la politique nationale du livre lancée en 2012, mais qui attend toujours son adoption.

Les éditeurs se plairont à présenter leurs productions de l’année. «Chaque année, nous éditons près de 300 nouveaux livres dont la plupart, des livres chrétiens», a fait savoir une librairie implantée dans la capitale.  Cette année, pas moins de 15.000 visiteurs sont attendus au salon.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.