Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ecoles privées: la majorité des élèves reprennent le chemin de l’école

Ecoles privées: la majorité des élèves reprennent le chemin de l’école

Les vacances prennent fin pour les élèves de certaines écoles privées de la capitale. Une partie d’entre eux retournent sur les bancs de l’école depuis hier. Comme ce fut le cas lors de la précédente année scolaire, les étudiants, notamment en classe d’examen, devront affronter une année scolaire plus longue. Les examens officiels ne seront programmés qu’au mois de septembre 2019.

Adieu grasses matinées! Dorénavant, les élèves des établissements privés devraient se lever tôt pour arriver à l’heure à l’école. Des élèves en classe de CM1 et CM2 dans des écoles privées sises à Ankadifotsy ont dû quitter leurs demeures situées aux environs de Mahazo et d’Ankadindramamy vers 6h00 pour pouvoir débarquer à l’école à 7h30. Avec les embouteillages qui surviennent à tout moment sur cet axe, conjugués avec le temps d’attente du bus, il leur a fallu plus d’une heure pour faire le trajet.

C’est le vécu d’une bonne partie des écoliers de la capitale, de mettre des heures pour rallier leur domicile à leur école, à cause des bouchons et l’encombrement des lignes, surtout durant les heures de pointe.  Pour y faire face, la réorganisation de l’emploi du temps est obligatoire d’après une mère de famille. «Le temps de la préparation des enfants, y compris les toilettes et le petit-déjeuner devrait être bien calculé», a-t-elle souligné.

«Une bonne organisation est recommandée en vue de ne pas alourdir les journées, étant donné que cette année scolaire risque d’être encore plus longue que l’année précédente», a affirmé  une autre mère de famille.

Douze mois d’études

Toujours est-il que les élèves en classe d’examen, devront affronter presque 12 mois d’études cette année. En effet, les examens finaux ne sont programmés qu’au mois de septembre,  d’après le calendrier établi par le ministère de l’Education nationale (Men). Le CEPE aura lieu le 3 septembre 2019 et le BEPC du 23 au 26 septembre.

«Cette rentrée programmée à un  mois à l’avance de la date définie par le ministère de tutelle pour les écoles privées est justifiée par deux raisons», d’après le directeur national des écoles privées, Célin Rakotomalala. «Primo, pédagogiquement parlant, les vacances scolaires ne devraient pas durer plus de deux mois. Et secundo, ces 30 jours d’avance permettent aux écoles privées de prévenir toute éventuelle coupure de cours, comme  les vacances de peste  de l’année dernière», a-t-il souligné.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.