Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madajazzcar: une soixantaine d’artistes à apprécier

Madajazzcar: une soixantaine d’artistes à apprécier

Le comité d’organisation du festival Madajazzcar a donné hier une conférence de presse au Kudéta Urban club Anosy pour présenter officiellement les artistes participants ainsi que le programme de cette 29e édition.

Ainsi, selon Désiré Razafindrazaka, le premier responsable du festival, cinq artistes internationaux sont invités, et plus d’une cinquantaine d’artistes nationaux seront présents.

La 29e édition du festival se déroulera du 3 au 13 octobre dans plusieurs sites de la capitale. Durant ces dix jours, le comité proposera divers concerts et conférences, sans oublier le fameux «concours Tremplin Madajazzcar» qui célèbre d’ailleurs sa 10e année d’existence.

Cette année, les spectacles s’annoncent variés et chargés. A titre d’exemple, le sénégalais Ablaye Cissoko Quartet mettra en avant le kora à l’IFM le 5 octobre. La chanteuse américaine Denia Redlay s’amusera sur la scène du Louvre Antaninarenina le même jour. L’allemand Sébastian Studnitzky et le groupe sud africain Acient Agent participeront au podium de clôture…

Le programme sera également enrichi par des conférences qui traitent divers thèmes, entre autres «Secteur musique, jeunes et entreprenariat» ou encore «La musique et le développement cognitif des enfants en situation de handicap».

«Tremplin de Madagascar»

Et comme à l’accoutumée depuis dix ans, le festival propose un concours «Le tremplin Madajazzcar» qui a pour objectif de révéler les nouveaux talents. «Chaque année, une cinquantaine de jeunes musiciens y participent, et actuellement 10% d’entre eux entament une carrière prometteuse», a pour sa part expliqué le formateur, Haja Ravaloson.

Ce concours comprend également une formation de base pour que ces jeunes musiciens puissent être au niveau et arriveront facilement à accompagner les grands artistes nationaux et internationaux. «La formation a débuté il y a deux semaines et le niveau des participants est relativement satisfaisant», a conclu Haja Ravaloson.

 

Holy Danielle

 

 

Les commentaires sont fermées.