Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rivo R., Hery R., Marc R.: rencontre secrète à Ambohitsorohitra

Rivo R., Hery R., Marc R.: rencontre secrète à Ambohitsorohitra

Qu’y a-t-il du côté d’Ambohitsorohotra ? Il semblerait que deux candidats bien connus du public aient rendu une petite visite au président par intérim Rivo Rakotovao, samedi dernier.

La nuit tombe et des visites sont constatées à Ambohitsorohitra, lieu de travail de l’actuel numéro un par intérim du pays, Rivo Rakotovao. Des images ont même pu être filmées pour en attester. A y voir de près, il s’agirait de deux visiteurs bien connus et qui plus est, sont candidats à la prochaine présidentielle.

Il semblerait alors que les anciens présidents Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina aient quelque chose à se dire, cela à moins  de deux mois de la tenue du scrutin fixé pour le 7 novembre prochain. Assisterait-on alors à une nouvelle alliance contre-nature entre les deux personnalités ?

Il ne faut pas oublier que le Tim était parmi ceux qui avaient récemment demandé la démission de Hery Rajaonarimampianina.

Quelle serait alors la finalité de cette rencontre lorsqu’on sait qu’ils sont tous deux candidats à la présidentielle de cette année. L’on connait toutefois les manœuvres du HVM pour le report des élections et le fait de rencontrer en catimini le Tim y est pour quelque chose.

A noter qu’un accord secret entre les deux personnalités a déjà circulé dernièrement selon lequel l’ancien président a demandé à ce que Marc Ravalomanana respecte les dispositions légales relatives à l’organisation des élections en échange de la réouverture du groupe Tiko AAA. Les donnes auraient-elles changé ?

Neutralité de l’Administration

Dans tous les cas, la neutralité du président par intérim est remise en cause. En effet, en tant que chef d’Etat, même par intérim, Rivo Rakotovao se doit d’éloigner toute connotation politique dans ses activités. Ce dernier a même démissionné de la présidence du HVM pour se préparer à ce poste. Ce qui ne semble pourtant pas l’empêcher d’avoir organisé cette rencontre et d’autant plus dans un terrain loin de toute neutralité, à savoir Ambohitsorohitra.

L’on connait les divers abus de certains fonctionnaires de l’ Etat, mais de là à ce que le numéro un lui-même bafouille les textes, laisse à songer.

Dans sa décision n°18-HCC/D3 du 25 mai dernier relative à la requête en déchéance du président de la République, la Haute cour constitutionnelle (HCC) stipule dans son article 9 que,  «En application des dispositions de l’article 39 de la Constitution et de l’article 60 de la loi n°2018-008 relative au régime général des élections et des référendums, le Gouvernement de consensus assure la neutralité de l’Administration tout le long du processus électoral».

 

Rakoto

Les commentaires sont fermées.