Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Analamanga: le torchon brûle entre Za’Gasy et la CUA

Analamanga: le torchon brûle entre Za’Gasy et la CUA

 

La manifestation programmée par l’association «Za’ Gasy sahy mandroso» n’a pu se tenir dans la capitale, le week-end dernier, faute d’autorisation de la Commune urbaine. Le carnaval prévu pour  samedi dernier a dû être reporté au mois d’octobre, annonce le bureau national.

L’association «Za’Gasy» dénonce une décision discriminatoire de la maire d’Antananarivo-Renivohitra à son encontre, à la suite du refus de sa demande d’autorisation de manifester pour marquer l’anniversaire de la date de sa création, samedi. La Commune urbaine a signifié, à cet effet, au président national de «Za’Gasy», «une obligation d’un minimum de trois semaines de délai de dépôt de demande pour obtenir son accord», a-t-elle rapporté à la presse. Elle a donc annoncé sa décision de renouveler sa demande d’autorisation ce jour, reportant la manifestation pour le 6 octobre prochain, par respect de la légalité. Les membres de cette association apolitique ont envisagé d’organiser samedi un carnaval, partant d’Ambanidia pour rallier Ambohijatovo, pour marquer cette date, mais ont dû annuler cette marche pacifique sur décision des autorités communales d’Antananarivo-Renivohitra. Le président national de l’association, Jean Navandahy Ratiharison, dénonce donc un deux poids deux mesures sur l’attribution des autorisations de manifestation par la mairie de la capitale, en rappelant le cas des partisans de la refondation qui ont pu occuper la Place du 13 mai à Analakely après seulement deux jours de dépôt de demande d’autorisation. Il a d’ailleurs annoncé le caractère apolitique de son initiative.

 

Manou

 

Les commentaires sont fermées.