Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

HAIFY MAMPIHAVANA 5e édition par Women Tourism Association for Madagascar d’Irène Andréas et le chef Mariette Andrianjaka 2018

HAIFY MAMPIHAVANA 5e édition par Women Tourism Association for Madagascar d’Irène Andréas et le chef Mariette Andrianjaka 2018

Haify mampihavana 2018

La fête gastronomique « Haify Mampihavana » est toujours au rendez-vous cette année 2018, pour sa cinquième édition. Fort de son succès et fidèle à ses objectifs, le Women Tourism Association for Madagascar (WTAM) continue à promouvoir l’art culinaire malagasy, et ceci avec Chef Mariette ANDRIANJAKA, qui a accordé l’utilisation du Label HAIFY à l’association WTAM.

Rendez-vous est donc pris au jardin historique d’ANDOHALO, pour 3 jours de fête, de partage et de convivialité. Des spécialités culinaires d’Indonésie, d’Analamanga, de Nosy Be, de Sambava, et de Sainte Marie seront dévoilées les 21-22-23 septembre 2018, de 10h à 18h.

Depuis la première édition de HAIFY MAMPIHAVANA ?environ 200 enfants de 8 à 10 ans, issus des Ecoles publiques, des Fokontany ont été initiés au goût, à la valorisation des produits du terroir et à l’hygiène.

De plus, de jeunes Chefs issus des concours évoluent actuellement dans des établissements professionnels, mettant en pratique leur savoir faire.

Cette année 2018, le « Haify Lafivalo » sera au menu. Des « Pro » de la gastronomie seront présents pour des démonstrations culinaires.

Cette fois-ci, l’art s’associe à la cuisine, d’où cette année, seront mis en valeur le travail du sucre, le taillage de fruits et légumes pour la décoration de table et la dégustation de vin sous la conduite de notre œnologue malagasy : Isabelle  RAKOTOZAFY.

La créativité, la convivialité seront au rendez-vous de Haify MAMPIHAVANA, accompagnées de la danse et de la musique par nos artistes locaux.

La suite, sera de valoriser le circuit des produits, de la plantation à l’assiette.

Il faudra comprendre que la qualité dans nos assiettes est le fruit du travail des agriculteurs, des éleveurs, ainsi nous pourrons nous acheminer vers une gastronomie adaptée et à terme détenir un patrimoine culinaire.

Reportages :  Yvonne Razanamasy.

Les commentaires sont fermées.