Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Dago festival: un recensement des acteurs culturels

Dago festival: un recensement des acteurs culturels

Même si Dago festival n’en est qu’à sa deuxième édition, son programme s’annonce chargé et riche en informations. Outre les habituels spectacles, cette année, un salon des industries culturelles et créatives de Madagascar sera proposé par le collectif Dago Team Zara du 21 au 23 septembre à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT).

« Nous sommes conscients que plusieurs artistes et même acteurs culturels ne connaissent même pas l’existence de tous les métiers qui existent dans ces industries culturelles ni les fonctions de ces dernières», a annoncé l’un des membres du collectif lors de la conférence de presse d’hier au Kudeta Urban Club Anosy. Ainsi, le premier objectif est de recenser les acteurs culturels qui désirent intégrer ces industries culturels et le deuxième, de présenter le rôle de chacun, par exemple un producteur, un manager…

« Nous voudrions professionnaliser chaque métier pour que les produits culturelles malgaches puissent d’abord répondre aux normes internationales, deviennent par la suite plus rentables et enfin, se développent », a expliqué Solofoniaina Mampianina, spécialiste en industrie culturelle et créative. Sur ce, il a précisé que des stands sont encore disponibles durant le salon pour ceux qui désirent soutenir cette cause. Il sera composé entre autres de maisons de production, de boutiques et réparateurs d’instruments, de diverses associations culturelles, de galeries d’art et de studios de répétition.

Dago festival débutera ce jour à l’université d’Antananarivo, avec des prestations lives de quelques artistes nationaux et internationaux. Ensuite, le programme se poursuivra demain à l’AFT avec d’autres showcases, une conférence sur « la circulation des artistes dans l’Océan Indien », un défilé de mode avec Jaomatana, un spectacle de danse avec la compagnie Lovatiana…

« Au programme, nous avons choisi de varier les genres musicaux joués sur scène », a expliqué l’un des membres. Ainsi, il y aura du hiphop avec Double’nn, du beko avec Masabao, du soft rock avec Fy Rasolofonaina, de l’a Cappella avec Chœur d’hommes, du maloya avec El Diablo, du reggae avec Steve Madagascariensis, de l’electro Deep house avec Bradih et Silo…

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.