Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Examen du BEPC: une baisse des candidats inscrits

Examen du BEPC: une baisse des candidats inscrits

Jour J pour le BEPC. Par rapport à l’année scolaire 2016-2017, où les candidats inscrits ont été de 349.141 avec une augmentation de 7,8%, une légère baisse de l’ordre de 0,34% a été enregistrée cette année, si l’on se réfère aux statistiques trouvées sur le site du ministère de l’Education nationale (Men). Les candidats, pour cette année, sont au nombre de 347.946, dont 171.715 ont choisi l’option A et 176.231 optent pour l’option B. Sur ce, le nombre des centres d’examen a également diminué, allant de 1.827 l’année précédente, à 1.032 actuellement.

L’examen se déroulera à partir de ce jour jusqu’au jeudi 6 septembre. Les candidats auront comme épreuves lors de cette première journée le Malagasy, le matin, et la Science de la vie et de la terre (SVT), l’après-midi.

Par ailleurs, l’on sait que le benjamin a 9 ans, tandis que le doyen est âgé de plus de 60 ans.

Examen inclusif

Dans le cadre d’une éducation inclusive, 12 mineurs se trouvant en détention à la Direction régionale de l’administration pénitentiaire (Dirap) Analamanga vont passer cette année les épreuves du BEPC. Agés entre 15 et 17 ans, 8 sont issus de la Maison centrale d’Antanimora et les 4 autres du Centre de rééducation d’Anjanamasina. Une opportunité qui s’offre à ces mineurs en vue de leur réinsertion sociale, une fois leurs peines expirées. Cela grâce à une collaboration entre le Men et l’association Bethleem, ou Bureau d’études et de travail pour l’humanisation et la libération des enfants.

A noter que 29 élèves se trouvant en situation de handicap et 8 candidats étrangers vont également passer le BEPC cette année.

Résultats médiocres

Si le taux de réussite a été de 58% en 2015-2016, cela s’est dégradé à 48% pour l’année scolaire 2016-2017, en dépit de la hausse de l’effectif des candidats inscrits. Dans la Circonscriptions scolaires (Cisco) de Benenitra, de la région Atsimo Andrefana, le taux de réussite a été de 4,72% seulement. La même situation s’est produite dans la Cisco de Vavatenina de la région Analanjirofo (6,45%), la Cisco d’Ambatomainty de la région Melaky (7,05%) et la Cisco de Tanambao Manampotsy de la région Atsinanana (9,09%). Pour Tana-ville, le taux de réussite a été de 48,05%, enregistrant une baisse de 3,92% par rapport à l’année scolaire 2015-2016.

Sera R.

 

 

Les commentaires sont fermées.