Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Textes sur le LMD: l’accompagnement des étudiants sera renforcé

Textes sur le LMD: l’accompagnement des étudiants sera renforcé

Les problèmes d’encadrement des étudiants en phase de terminer leurs études supérieures dans les universités et grandes écoles publiques sont résolus. Les propositions de nouveaux textes sur le système LMD (Licence-Master-Doctorat) définissent de nouvelles modalités régissant ce domaine. Un atelier de restitution et de validation technique en ce sens a eu lieu hier à l’hôtel Panorama Andrainarivo. Le statut du Fonds compétitif d’innovation pour l’amélioration de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Fiers), a également été discuté lors de cet atelier. Le but ultime de cette révision consiste à promouvoir l’employabilité des diplômés.

Ainsi a-t-on appris que «les heures d’encadrement seront augmentées. Sur les 30 heures consacrées à un crédit, 18 heures seront utilisées pour des travaux accompagnés par les enseignants, au lieu de 10 heures auparavant, tandis que les 12 heures restantes seront consacrées aux travaux personnels des étudiants», a expliqué le directeur d’appui à la reforme de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Pr. Andrianelison Rakotomahevitra.  En outre, «ces nouveaux textes prévoient de réviser à

la hausse l’effectif des encadreurs, en faisant recours à la compétence des professionnels qui vont grossir les rangs des enseignants encadreurs, notamment des responsables d’entreprises», a ajouté notre source.

Mis à part ces nouvelles donnes, certaines modalités de ces propositions de nouveaux textes sur le LMD entendent également favoriser la mobilité des étudiants, notamment ceux issus des universités de proximité vers les universités-mères. «L’objectif consiste à leur donner une chance de poursuivre leurs études jusqu’au Master I ou II, et pourquoi pas jusqu’à l’obtention du Doctorat, étant donné que les offres de formation de ces universités régionales se limitent au niveau Licence», a enchaîné le Pr. Andrianelison Rakotomahevitra. L’accès des étudiants en situation  de handicap aux études supérieures est également inclus dans ces nouveaux textes, qui seront présentés aux responsables étatiques d’ici un mois.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.