Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Violent incendie a Ankasina: plusieurs maisons réduites en cendres

Violent incendie a Ankasina: plusieurs maisons réduites en cendres

Un violent incendie s’est déclaré dans la matinée d’hier à Ankasina. Plusieurs maisons ont été réduites en cendres. La difficulté d’accès des lieux du sinistre a compliqué l’intervention des sapeurs-pompiers.

Aucune perte de vie humaine n’est à déplorer mais les dégâts matériels sont importants. De nombreuses maisons, surtout les  constructions en bois, ont été dévorées par les flammes même si les soldats du feu de la caserne de Tsaralalàna sont arrivés à temps.

Selon le capitaine Randrianarisoa, l’endroit dans lequel les maisons en feu se trouvaient était difficilement accessible à leur véhicule d’intervention du fait qu’il fallait traverser des rizières. Ce qui a retardé la lutte contre le feu.

«Même les maisons en brique n’ont pas résisté aux flammes. Elles se sont écroulées. Les constructions en planche, quant à elles, se sont littéralement  embrasées», a expliqué un riverain.

L’origine de l’incendie n’a pas pu être réellement déterminée. Mais d’après des riverains, un feu abandonné près d’une maison était à l’origine de drame. D’autres ont affirmé avoir aperçu un homme quitter les lieux en courant, peu avant l’incendie.

Une victime a indiqué que c’est la troisième fois qu’un tel sinistre s’est produit sur les lieux.

La ministre de la Population, Irmah Naharimamy, s’est déplacée à Ankasina pour voir de près la situation des sinistrés en leur apportant  une aide d’urgence.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.