Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Paris: l’Unesco valorise la créativité malgache

Paris: l’Unesco valorise la créativité malgache

La 12e édition des Journées de Madagascar à l’Unesco (JMU) prendra place les 12 et 13 septembre à la maison de l’Unesco à Paris. Le « vita malagasy » dans toute sa diversité sera mis en vitrine. D’ailleurs, cet événement s’articulera autour de « La diaspora acteur et vecteur du développement de Madagascar ».

Deux jours durant, «la culture malgache est mise à l’honneur dans la prestigieuse Maison de la paix et de la diversité culturelle qu’est l’Unesco ; une manière pour la Délégation permanente de Madagascar auprès de l’Unesco (Repermadu) de commémorer la Fête nationale à travers une exposition, une série de conférences et un spectacle totalement gratuits et ouverts à tous», rapporte un communiqué.

Scène internationale 

Parmi les exposants, Mialy Seheno fera montre de son savoir-faire en tant que créatrice de mode. Elle travaille sur des matières du terroir malgache aussi variées que la soie sauvage, le coton tissé, le raphia, tout en y apportant une «french touch» contemporaine et créative.

Quant à la 4e art, elle mettra sur le devant de la scène les groupes de rock The Dizzy Brains et Kristel grâce à Libertalia-Music Records, un studio d’enregistrement qui a pour vocation de lancer les œuvres des artistes, des réalisateurs…Ces groupes malgaches auront le plaisir d’assurer le concert des JMU à l’affiche le 13 septembre.

«La pérennisation de cette manifestation culturelle est d’autant plus importante que, tous les ans, chaque délégation ou mission diplomatique accréditée auprès de l’Unesco organise des événements de ce type pour promouvoir et valoriser l’image de son pays. Madagascar ne peut donc pas faire l’économie cette véritable opportunité si le pays veut réaffirmer sa présence sur la scène internationale», conclut-on.

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.