Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot national: Fosa Juniors à la croisée des chemins

Foot national: Fosa Juniors à la croisée des chemins

Fosa Juniors en survolant les compétitions nationales depuis le début de la saison, affiche plus que jamais sa détermination de signer un doublé historique..

Le club a toujours su jouer sur les deux tableaux jusqu’au moment où son meilleur élément, en l’occurrence, Dax, est parti voir si l’herbe est plus verte ailleurs, plus précisément au Kaizer Chiefs en Afrique du Sud. Sauf que sa route est moins dégagée en Coupe de Madagascar qu’en Ligue des champions. De quoi mettre le club devant un choix cornélien. A vrai dire,  là où les autres grands clubs ont réussi, comme Cnaps Sport l’a fait en deux saisons successives, (2014-2015, 2015-2016), Fosa Juniors veut également  y poser son empreinte.

Jusqu’à preuve du contraire, la Coupe de Madagascar reste la chasse gardée de Fosa Juniors! Mais à l’issue du tirage au sort des quarts de finale, les Majungais seront opposés à la Cnaps Sport, championne de Madagascar en titre. Sous cet angle, rien n’est gagné ni perdu d’avance.

Une rencontre qui déterminera, selon les observateurs avertis, le nom du futur vainqueur de la compétition. Pour cause, à l’heure actuelle sur le plan national, les deux formations jouent à un niveau supérieur par rapport aux autres.

En fait, après avoir été couronné pour la première fois de son histoire à la Coupe de Madagascar, Fosa Juniors manifeste clairement son ambition de monter de nouveau au pinacle, d’autant plus, cette équipe est au mieux de sa forme en ce moment. Le club champion de Boeny vise le Graal des champions.

Depuis le début du championnat de Madagascar, Baggio et sa bande ont démontré leur suprématie. Même les caissiers se sont cassé les dents plus d’une fois cette saison. Ce qui fait d’eux, logiquement, les grands favoris pour succéder à Leda et compagnie.

Naisa

Les commentaires sont fermées.