Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vente de carbone: 70 millions de dollars disponibles    

Vente de carbone: 70 millions de dollars disponibles    

La soumission du programme national de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) Atiala atsinanana (PRE-AA) par le ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts (MEEF) à Paris, le mois de juin dernier, a reçu l’approbation du «Carbon Fund (CF)».

«Cette approbation de fonds par le Forest carbon partnership facility (FCPF) nous offre l’opportunité de vendre 13, 7 millions de tonnes de carbone», a fait savoir le coordonnateur national REDD+ à Madagascar, Lydia Andrianina Rakotosoa, hier à Nanisana.

Avec les réductions d’émissions de GES dans les régions de Sava, Sofia, Alaotra Mangoro, Atsinanana et Analanjirofo, Madagascar peut bénéficier de 70 millions de dollars répartis en cinq ans. Allant dans ce sens, le contrat de vente devrait être signé au mois de novembre.

Puis, une première évaluation des activités entreprises définies dans le programme sera effectuée en 2021, suivie d’une deuxième en 2023. Des conditions sine qua none pour le déblocage des fonds.

Un décret REDD+ en gestation

Afin d’harmoniser et mieux coordonner les actions à Madagascar, un décret est actuellement en gestation. Il s’agit de déterminer le mécanisme de Réduction des émissions de gaz à effet de serre résultant de la déforestation et de la dégradation des forêts, y compris les activités de gestion durable des forêts et d’accroissement des stocks de carbone (REDD+).

«Sous l’égide des consultants, les plateformes régionales et nationales concernées s’y attellent actuellement en prenant en compte toutes les recommandations. Après validation du ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts (MEEF), l’on envisage de soumettre ce décret à la Chambre basse le mois prochain», a indiqué le coordonnateur national REDD+ à Madagascar.

Les conditions de capture, de stockage et surtout la vente du carbone et sa répartition figurent parmi les éléments de base de ce décret. Cela sans oublier les rôles des institutions et des entités intervenant dans le système.

 

Sera R.

Les commentaires sont fermées.