Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Allaitement : négligeance des mères aisées

Allaitement : négligeance des mères aisées

La pratique de l’allaitement maternel est de plus en plus négligée dans les pays à revenu élevé, où un nourrisson sur cinq n’est pas allaité, d’après les statistiques diffusées récemment par l’Unicef. Les mères aisées ont commencé à délaisser cette pratique vitale, qui sauve des vies, protège les tout-petits et les mères contre des maladies mortelles et améliore le Quotient intellectuel (QI),  tout comme les résultats scolaires des enfants…

La situation semble moins préoccupante dans les pays à revenu faible et intermédiaire, où seulement un enfant sur 25 n’est pas allaité.  Les chiffres montrent que dans ces pays, les écarts de richesse ont des répercussions sur la durée d’allaitement maternel. Dans les familles les plus pauvres, le taux d’allaitement à 2 ans est 1,5 fois supérieur à celui des familles les plus riches.

Ces disparités sont les plus importantes en Afrique de l’Ouest et centrale, en Amérique latine et dans les Caraïbes où le taux d’allaitement à 2 ans des nourrissons issus des familles les plus pauvres est près de deux fois supérieur à celui observé chez les enfants nés dans les foyers les plus aisés.

Politique de promotion de l’allaitement maternel

Même si  Madagascar affiche des données encourageantes, où le taux de nourrissons allaités au moins une fois se situe à 99%, le pays n’échappe pas à ce problème d’écart entre riches et pauvres en matière d’allaitement maternel.

L’Unicef, dans le cadre de sa campagne mondiale, «Pour chaque enfant, une chance de vivre», lancée à l’occasion de la fête des Mères en mai dernier dans plus de 128 pays, appelle à une réduction d’un tel écart à l’échelle mondiale et à Madagascar. A noter que la semaine nationale de l’Allaitement maternel sera célébrée cette semaine. Le lancement officiel se déroulera ce vendredi dans la préfecture d’Ambositra.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.