Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Nosy Be : Wawa signe un featuring avec Diamond Platnumz

Nosy Be : Wawa signe un featuring avec Diamond Platnumz

A chaque soirée son lot de surprises. Diamond Platnumz a foulé la scène du festival Somaroho, le week-end dernier, non seulement pour transcender le public de Nosy Be au rythme de sa musique endiablée, mais également et surtout, pour annoncer une collaboration avec le prince du salegy.

Après une période de doute et de certitude sur la venue de cet artiste de renommée mondiale, les noctambules de l’Ile aux Parfums ont eu enfin le loisir de le voir en personne à l’occasion de la 5e édition du festival Somaroho. Ce soir-là, tout comme ceux d’avant, l’affluence a été à son comble au stade d’Ambodivoanio Hell-Ville. Le Tanzaien a pris le relais vers 1 heure du matin, après une longue attente meublée par une série d’artistes locaux.

Contenir une foule en liesse n’a pas été une tâche facile pour le personnel de sécurité sur les lieux.

«J’ai depuis longtemps rêvé de rencontrer mes merveilleux fans et ce prestigieux festival m’a permis d’être ici parmi vous en ce moment. J’aimerais vous faire part d’une révélation, Wawa et moi travaillons actuellement sur un bon morceau qui sortira sous peu à Madagascar et au reste du monde», lance le chanteur à l’endroit des festivaliers, avant de donner un avant goût musical de cette collaboration artistique.

L’ambassadeur de Telma Madagascar n’a pas pu s’empêcher d’accompagner Diamond Platnumz à la batterie, son instrument de prédilection.

De «Sikomi», «African Beauty», «Eneka» au tube planétaire «Marry you», il a offert un spectacle au sens propre du terme.

Se sont également relayés sur la scène d’Ambodivoanio les amateurs de la musique urbaine, comme Lousfah, Rycia. La reine du bal «mipoapoaka», Tence Mena et le Grand maître Tianjama ont démontré l’étendue de toutes leurs forces. Un habitué des festivals dans la partie septentrionale de l’île, le Mahorais Bacolli a été aussi à l’affiche.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.